Le salon Produrable édition 2018 s’est tenu les 4 et 5 avril dernier au Palais des Congrès de Paris. Cette 11ème édition de l’événement a rassemblé près de 200 exposants, une centaine de conférenciers, et a accueilli près de 6 500 professionnels sur les deux jours. Mais cette année la véritable nouveauté tenait à l’organisation simultanée du Salon New Work axé sur le futur du monde du travail. Quels acteurs ont marqué le salon ? Quelles  thématiques ont été abordé lors des conférences ? Réponse à ces questions et résumé de l’événement ci-dessous !

Salon New Work Produrable : résumé de l’événement et thématiques abordées

Salon New Work Produrable résumé

L’événement s’est tenu sur deux jours et avait pour thème principal le digital et sa rencontre avec l’innovation sociétale. Les sujets abordés étaient basés sur 10 thématiques : stratégie & gouvernance, finance responsable, transition énergétique, économie circulaire, nature & biodiversité, transport & mobilité durable, innovation sociale, santé/bien-être/QVT, agro-alimentaire, et enfin technologie et numérique.

Pendant le salon New Work, des invités de prestige étaient au rendez-vous. Que ce soient des grandes entreprises, des start-ups innovantes devenues de véritables success story ou encore la ministre du travail  Muriel Pénicaud, les intervenants de qualité ne manquaient pas ! Découvrons les moments forts qui ont marqué ces deux jours !

Un accent mis sur la RSE et l’ESS

Salon New Work Produrable RSE ESS

Les grandes entreprises considèrent de plus en plus la RSE comme un enjeu stratégique de leur organisation, et à ce titre, les différentes initiatives se multiplient. Ainsi, les entreprises sociales et solidaires (ESS) coopèrent de plus en plus avec les grands groupes afin de les aider dans leur politique RSE.

C’est la cas de Solutions RSE et de ses membres qui ont animé une conférence intitulée “Comment engager vos collaborateurs dans vos politiques RSE ? 5 idées complémentaires, 5 idées RH pragmatiques” avec comme intervenants Koeo, Les ateliers durables, MicroDon, Planète Urgence et Ca me regarde. Nous pouvons également mentionné l’initiative prise par Vendredi, qui dans le même domaine propose aux collaborateurs d’entreprises de passer un jour par semaine ou par mois – le vendredi – au sein d’une association.

La responsabilité environnementale d’une entreprise fait partie intégrante de la RSE. A cet effet, les politiques de mobilité des entreprises jouent un rôle important sur la réduction de l’empreinte carbone de ces dernières. Nous avons pu assister à une conférence sur le thème “mobilité durable et PDE : 3 solutions pour alléger l’impact de mon travail sur la planète”. Plusieurs solutions étaient présentées en lien avec le co-voiturage, le partage de vélos ou encore de bureaux flexible.

Intégration et numérique : les clefs de l’innovation sociale de demain

Salon New Work Produrable intégration et numérique

Le numérique révolutionne notre manière de travailler et peut servir de véritable vecteur d’intégration. Il peut tout d’abord faciliter l’arrivée des nouvelles recrues et leur procédure d’onboarding. Mais il peut aussi bénéficier à des salariés en besoin de reconversion et de valorisation par exemple. Ce fût le sujet d’une séance plénière sur le thème “Human First : comment mettre le numérique au service de l’humain ?”.

Des grands groupes et notamment La Poste et Air France ont participé à la conférence. Ces deux entreprises, qui font de l’instauration d’une culture apprenante en interne une priorité, nous ont dévoilé certaines de leurs initiatives visant à intégrer l’ensemble de leurs collaborateurs dans la transformation digitale de leurs groupes respectifs. Smartphones à disposition pour les postiers ou encore dématérialisation des fiches de paie pour le géant français de l’aviation étaient au rendez-vous. A cette conférence participait également Techfugee, l’initiative qui met le numérique au service de l’intégration des réfugiés.

Qualité de vie au travail et management innovant

Salon New Work Produrable QVT

Enfin mentionnons deux initiatives qui ont été présentées et qui sont en rapport avec la QVT (i.e. Qualité de Vie au Travail) et les nouvelles pratiques managériales.

La première a été mentionnée lors d’une conférence sur le thème du “manager 3.0 : comment changer l’entreprise en changeant son mode de management ? “. OnePoint, société de conseil en transformation et solutions digitales, nous a parlé de la révolution managériale qui a touché son entreprise. A l’instar de Gore Tex, OnePoint a décidé d’impliquer les collaborateurs en leur permettant de devenir co-constructeurs de programmes managériaux. Les collaborateurs peuvent ainsi fixer leurs OKR et bénéficient d’outils managériaux qui leur permettent de devenir leaders de projets en fonction de leur expertise et non de leur position hiérarchique !

La seconde initiative concerne la sieste au travail. L’entreprise Adilson, spécialisée dans les bulles visant à faire des micro-siestes, nous a présenté ses offres visant à encourager la généralisation de micro-siestes de 20 minutes au sein des entreprises. A la clef : 25% de productivité en plus ! En somme, une solution innovante et dans l’ère du temps, comme l’ensemble des solutions qui ont été présentées à l’occasion de cette édition du salon New Work.

Retour sur le salon New Work Produrable édition 2018
5 (100%) 8 votes

Retour sur le salon New Work Produrable édition 2018

by Change the work time to read: 4 min
0