Le salon New Work qui accompagnait cette année la 11ème édition du salon Produrable s’est tenue à Paris les 4 et 5 avril 2018. Beaucoup d’intervenants étaient présents, et parmi eux il y avait Konica Minolta Business Solutions France. Nous avons eu la chance de pouvoir interviewer Florian Cassin, chargé de mission développement durable au sein de la filiale française du groupe d’imprimerie japonais. Il nous a fourni des détails sur le plan “4 initiatives innovantes pour imprimer mieux” lancé par l’entreprise. Partons à la découverte de ces initiatives !

Donner une seconde vie aux systèmes d’impression : un enjeu majeur pour Konica Minolta

Konica Minolta systèmes d'impression

Il s’agit de la première initiative de Konica Minolta France. Le projet “Second Life” a été lancé par le groupe et a pour objectif d’augmenter considérablement la vente d’imprimantes d’occasion. “Si une imprimante a réalisé moins de 300.000 impressions, alors elle est éligible à une seconde vie” nous confie Florian Cassin.

Mais qui s’occupe de la remise en état des imprimantes ? Cela aurait pu être fait en interne, mais dans la lignée de l’engagement social de l’entreprise en faveur des handicapés, c’est l’APF (i.e. Association des Paralysés de France) qui est en charge de la remise à neuf des machines. Cela se fait en suivant une vingtaine de points de contrôles. Résultats : un impact social conséquent, une empreinte carbone réduite de moitié par rapport à un équipement neuf équivalent, et une baisse des coûts à l’achat pour les consommateurs !

Initier une démarche RSE avec des services environnementaux clé en main

Konica Minolta et l'environnement

Ce second objectif s’articule autour de 4 services environnementaux  proposé au sein du projet Performance Verte.

  • Parrainage papier. Ce projet est mené à bien en partenariat avec la start-up bretonne EcoTree. Le principe est simple : pour chaque nouvel équipement produit, un arbre sera planté dans un forêt eco-gérée par EcoTree.
  • Compensation carbone. Cette fois-ci, c’est avec la société allemande ClimatePartner spécialisée dans les projets de compensation carbone que Konica Minolta s’est associé. L’objectif : après quantification de l’impact en CO2 des équipements d’impression, un investissement équivalent sera réalisé au sein d’un parc éolien de l’île d’Aruba dans les Caraïbes. Cela permet à Konica Minolta de s’engager en faveur des SDG !
  • Eco-fonctionnalités. Ici, le Pack Eco a été mis en place afin de réduire le volume de papier gâché. Ainsi, les fonctionnalités présentes sur les imprimantes proposent désormais la suppression des pages blanches ou encore le mode recto-verso par défaut.
  • Récupération et recyclage. Pour cette dernière initiative, Konica Minolta utilise la société Conibi qu’elle possède afin de permettre aux usagers de retourner les consommables usagés. Et hop, on recycle !

Renforcer l’accessibilité des systèmes d’impression aux personnes en situation de handicap

Engagement de Konica Minolta pour les handicapés

L’engagement en faveur des handicapés fait partie intégrante de la culture d’entreprise de Konica Minolta. Le groupe a créé une fondation d’entreprise en 2011, qui a pour objectif de faciliter l’intégration des personnes handicapées. Outre l’intégration, l’entreprise s’est également engagée pour une meilleure accessibilité aux systèmes d’impression par les personnes en situation de handicap.

Ainsi Konica Minolta a créé EVA, acronyme de Equipment Vocal Assistant, le “SIRI de l’imprimante” selon Florian Cassin. Cet outil intelligent permet une meilleure accessibilité aux systèmes d’impression notamment aux personnes mal voyantes et aux personnes à mobilité réduite. L’innovation présentée se place au sein de la démarche Design Universel du groupe, qui a pour objectif de faciliter l’accès aux systèmes d’impression pour tous.

Réduire l’impact environnemental du parc d’impression

Parc d'impression de Konica Minolta

Ce dernier objectif est primordial pour le groupe japonais, comme en témoigne les nombreuses certifications eco-labels qu’a reçue l’entreprise (Blue Angel, Energy Star) ou encore ses notes sociales et environnementales (EcoVadis, CDP etc.). Ainsi, des techniques innovantes sont proposées au niveau du recyclage du plastique par exemple, ou encore par rapport des cartouches d’encre toner utilisées et aux techniques de nettoyage. L’ensemble de la supply chain est impliquée, comme le montre l’adhésion de Konica Minolta à la Charte Relations fournisseur responsables depuis 2016.

L’ensemble de ces initiatives s’inscrit au sein d’une démarche environnementale du groupe qui a débuté en 1972. A l’instar d’entreprises comme L’Oréal ou encore Carglass, la politique RSE chez Konica Minolta est fondamentale. C’est d’ailleurs dans cette optique que le groupe avait présenté en 2005 un programme appelé “Eco-Vision 2050“. L’ambition est de réduire de 80% les émissions de CO2 sur l’ensemble du cycle de vie des produits proposés par Konica Minolta. Il s’agit d’un “objectif ambitieux mais nécessaire, car il correspond à la captation carbone de la Terre”. Un objectif ambitieux donc, qui a été validé par des experts des Nations Unies et de WWF. Un objectif intermédiaire de 40% de réduction d’émissions avait été fixé pour 2016. Cet objectif a été dépassé, avec près de 50% de réductions atteintes en l’espace d’une décennie !

Sur la RSE, voir aussi :

Initiatives RSE chez Konica Minolta
4.2 (84.21%) 19 votes

Initiatives RSE chez Konica Minolta

by Change the work time to read: 4 min
0