L’ère de la transformation digitale, des millenials et de l’instantanéité a induit de nombreux changements pour les entreprises déjà installées depuis des années. Des bouleversements qui leur ont demandé de repenser leur organisation, leur métier mais également leurs produits face à la complexité des nouveaux besoins des consommateurs. Si jusque dans les années 70, les entreprises vivaient dans des mondes d’innovations fermées, elles ont désormais besoin de faire appel à des acteurs externes à leur environnement pour innover. Zoom sur le concept d’Open Innovation, désormais indispensable aux entreprises à succès.

Définition de l’Open innovation

L’open innovation, littéralement ” innovation ouverte” ou encore ” innovation distribuée “ en français, correspond à l’ensemble des process d’innovation basés sur le partage et la collaboration. La notion d’open innovation induit donc que dans son processus de Recherche et de Développement, l’entreprise n’est plus fermée sur elle même, mais s’ouvre au contraire à d’autres acteurs externes.

Open innovation définition

Jusqu’aux années 1960-70, les entreprises vivaient plutôt dans un monde d’innovations fermées.

Le terme d’open innovation a été popularisé en 2003 dans un article rédigé par Henry Chesbrough, professeur à la prestigieuse université américaine de Berkeley. Le concept peut être relié à certaines caractéristiques de théories plus anciennes et se rapproche de la vision proposée par l’intelligence collective.

L’innovation ouverte se caractérise par des politiques encourageant la recherche et développement, mais le partage des résultats obtenus doit être collaboratif et générer une externalité positive en interne et en externe.

Innovation ouverte : quels bénéfices pour l’entreprise ?

Les bénéfices apportés sont nombreux. Innover d’une manière collaborative permet tout d’abord de favoriser la créativité des collaborateurs. Cela peut s’avérer particulièrement utile pour stimuler la capacité d’innovation d’une entreprise et ainsi créer des produits innovants.

En interne, les bénéfices peuvent également être perçus au niveau de la communication et de la fédération des équipes. En effet, l’open innovation rassemble de nombreuses parties prenantes au sein de projets transversaux, ce qui peut permettre d’améliorer l’agilité organisationnelle de l’entreprise concernée. Cela peut également révéler des vocations et encourager les collaborateurs dans ce qu’on l’on appelle l’intrapreneuriat.

Comment mettre en place cette culture d’entreprise ?

Il s’agit d’un changement de vision radical par rapport aux théories développées au siècle dernier. Une politique R&D d’innovation ouverte est en effet totalement opposé aux modèles économiques d’antan où l’important était de protéger les innovations à tout prix, qu’il s’agisse d’une innovation incrémentale ou d’une innovation radicale.

Avec l’open innovation, l’objectif n’est pas d’utiliser tous les moyens légaux possibles pour bloquer l’accès aux résultats des projets d’innovation dans un secteur concurrentiel. Le but est au contraire d‘encourager et de favoriser le partage d’innovation technologique ou d’innovation sociétale par exemple.

(Si le sujet de l’innovation sociétale vous intéresse, n’hésitez pas à consulter nos articles sur les politiques RSE de grands groupes comme L’Oréal, Konica Minolta ou encore Carglass).

Le principe du modèle repose sur les retombées positives que le partage de connaissances devrait engendrer sur les processus d’innovation des autres entreprises. Ce changement de business model doit par conséquent modifier en profondeur les politiques de management de l’innovation des entreprises.

Quels sont les avantages de partager l’innovation en externe ?

Dans un monde toujours plus connecté, mondialisé et souvent concurrentiel, nouer des partenariats est devenu primordial.

Avec l’open innovation, les grands groupes notamment créent des relations durables et privilégiées avec des entreprises innovantes, notamment les start-ups. L’innovation collaborative peut être générée dans des espaces de coworking par exemple ou encore à travers des hackathons, ces événements courts qui permettent d’innover de manière collective.

 

L’Open innovation, c’est quoi au juste ?
5 (100%) 1 vote

Leave a Reply

avatar
  Subscribe  
Notify of

L’Open innovation, c’est quoi au juste ?

by Raphael Chivot time to read: 3 min
0