Noëlle Trinanes, Responsable RH pour le site de Dell à Saint-Denis (93) a accepté de témoigner pour nous raconter le fonctionnement du télétravail et la mise en place du flex office chez Dell, une entreprise très en avance sur le sujet. Dell est une société informatique qui vend des solutions informatiques aux clients. Leur vocation, vendre une gamme de produit très large, du PC jusqu’à la solution de stockage.

Le travail à distance chez Dell

Qui est concerné par le télétravail aujourd’hui chez Dell ?

Un poste terrain sera plus concerné par le télétravail qu’un poste sédentaire. Nous avons aujourd’hui 100% des postes à Paris qui peuvent se permettre de faire du télétravail. Une fois que le collaborateur a fait la démarche pour demander à travailler à domicile, la décision revient à son manager. 

En moyenne les collaborateurs demandent 2 à 3 jours de télétravail par semaine.

La direction des ressources humaines intervient-elle dans cette mise en place ?

C’est vraiment le manager qui va décider si son collaborateur peut faire du télétravail. Après, dans certains cas comme les périodes d’essai, on attend que cette période se termine avant de proposer de faire du télétravail. C’est là que, nous les RH, nous intervenons pour valider la demande de télétravail auprès du manager.

Nous offrons aux salariés une certaine flexibilité car la personne peut demander autant de nombres de jours hebdomadaires de travail à distance qu’elle le désire. Les RH vont simplement vérifier si le poste est en lien avec le nombre de jours de télétravail demandés.

Un autre point important : dans l’avenant de télétravail que l’on offre aux collaborateurs et qui formalise les modalités d’application de la politique télétravail, il y a une clause de réversibilité. Cela permet au manager de pouvoir modifier le temps de télétravail du collaborateur et de s’adapter à ce qui lui correspond. Le collaborateur peut aussi demander à appliquer cette clause de réversibilité s’il souhaite de son plein gré revenir en travail au bureau.

Noelle Trinanes nous parle du flex office chez Dell

Le Flex office

Vous nous avez indiqué ne plus avoir de bureau fixe pour les collaborateurs (flex office). Comment avez-vous mis en place cette politique et comment vos collaborateurs l’ont interprété ?

A un moment, nous avons eu l’opportunité de diminuer la surface de nos locaux  et avec le télétravail en augmentation, nous avons choisi de ne reprendre qu’un étage sur deux et de diminuer notre nombre de postes pour passer à 1 poste de travail pour 5 personnes.

L’idée a été plutôt bien prise, sûrement du fait que la plupart de nos collaborateurs sont des équipes commerciales et donc souvent en mouvement.

Aujourd’hui, ils ont la possibilité de réserver un bureau, les jours où ils ne font pas du télétravail. Souvent c’est plus embouteillé les lundis et mardis où il y a beaucoup de réunions, mais sinon tout se passe plutôt bien.

Le flex office, comment continuer à partager la culture de l'entreprise

Comment fait-on pour créer une culture d’entreprise lorsqu’il y a autant de télétravail ?

Nous avons un outil formidable, les « employee ressources groupe ». Ce sont des groupes de collaborateurs qui se retrouvent autour d’une cause ou d’une communauté comme par exemple « Women in action » pour la promotion du développement des femmes en entreprises. On a aussi le groupe « Pride » pour la lutte contre la discrimination envers les personnes LGBT mais aussi « Planète » pour la cause environnementale. Beaucoup de collaborateurs s’impliquent dans ces groupes de manière volontaire.

Nous sommes donc tous dans cette culture de la collaboration, la générosité et de la diversité.

On réunit les collaborateurs autour de différentes causes. On organise des événements comme des anniversaires mais aussi d’autres activités comme de la photo ou de l’art pour faire venir les gens qui ne viennent pas souvent sur notre site. On propose des conférences et aussi des collectes pour les Restos du coeur ou encore des courses contre le cancer.

Toutes ces activités intéressent les collaborateurs et cela va les amener à venir régulièrement sur le lieu de travail. 

On réunit les collaborateurs autour de différentes causes et c’est comme ça qu’on crée et maintient notre culture. 

 

Quels conseils donneriez-vous aux RH qui hésite encore à se lancer dans le télétravail ?

Il faut bien formaliser la politique de télétravail auprès des collaborateurs. Il faut mettre en places les modalités et c’est aussi le rôle des managers de gérer ça avec leurs employés.  

La clause de réversibilité me paraît importante aussi car elle nous permet d’avoir un contrôle sur le télétravail. Il faut bien s’assurer que l’on crée des liens entre les collaborateurs.

Nous, nous le faisons grâce aux « employee ressources groupe ».

Par ailleurs, il faut continuer à échanger avec les collaborateurs pour mieux comprendre leurs demandes et attentes.

 

Summary
Flex office : comment Dell a réduit sa surface de bureau de 70% grâce au télétravail
Article Name
Flex office : comment Dell a réduit sa surface de bureau de 70% grâce au télétravail
Description
Noëlle Trinanes, Responsable RH pour le site Dell à Paris a accepté de témoigner pour nous parler du télétravail et du flex office chez Dell.
Author
Publisher Name
Change the work
Publisher Logo