“C’est all in or nothing : pas de compromis”. On comprend tout de suite la culture d’entreprise chez PopChef. Cette entreprise créée il y a deux ans par Briac Lescure et François Raynaud de Fitte, deux amis d’enfance, livre plus de 1000 repas par jour dans Paris, emploie 20 collaborateurs et connaît une croissance mensuelle à deux chiffres !

Nous avons rencontré Briac, cofondateur et CEO de Popchef, pour découvrir son aventure, sa vision de la culture d’entreprise et ses méthodes RH.

Liberté et responsabilité, une culture de la confiance

Les deux piliers de la culture chez Popchef sont la liberté et la responsabilité. Briac explique les fondements de cette culture d’entreprise : “Notre génération vit un phénomène sociétal qui la rend très différente des précédentes. Elle n’aime pas les contraintes et fait moins de distinction entre vie professionnelle et vie personnelle. » PopChef libère ses collaborateurs, génération Y, des contraintes. Quand François et Briac débutaient, ils ne se sont jamais posé la question des horaires de travail, des dates de vacances ou encore de savoir s’ils avaient le droit de faire une sieste ou non. Ils ont gardé cette culture de la liberté avec l’arrivée des premiers collaborateurs. Chez Popchef, les salariés gèrent leurs heures de travail, leurs vacances et leur lieu de travail sans contrainte. Cette liberté s’accompagne d’une grande responsabilisation.

La culture d’entreprise : un actif valorisable

Popchef ne se vend pas comme un lieu de confort pour ses employés (même si leur espace de travail, Morning Coworking, vaut le coup d’être visité). Dans leurs bureaux, on ne trouve pas de tables de ping pong ou de nourriture gratuite. Les abonnements de transports ne sont pas totalement remboursés. Les mutuelles proposées ne remboursent pas l’intégralité des soins. Pourquoi de tels choix quand d’autres startups valorisent ce genre d’avantages ? Popchef cherche des personnes motivées par le challenge de  grandir dans un secteur ultra concurrentiel, pas des profiteurs. Pour les récompenser, les salaires comportent une part très importante de variable. Ce système méritocratique attire les candidats qui veulent progresser et se dépasser.

Le cadre de travail fondé sur la confiance et cette promesse d’un challenge créent une marque employeur forte chez Popchef, qui est classé parmi les 10 meilleurs entreprises où travailler en 2017.  

 

Une méthode de management innovante : Le DRI

Pour gérer ses projets, PopChef n’a pas de manager mais un DRI : Directly Responsible Individual. Une méthode qui a vu le jour chez Apple. Pour chaque projet, de la mise en place d’un nouveau partenariat à la commande des goodies pour les collaborateurs, une seule personne est entièrement responsable. Et cette personne n’est pas toujours la même mais varie selon les projets.

C’est cette personne qui prend les décisions, coordonne les actions entre les différents métiers et donne les résultats aux fondateurs. Il n’y a aucune place pour l’ambiguïté ! Le DRI connaît son rôle ainsi il ne perd plus de temps à vérifier auprès de sa hiérarchie s’il peut prendre une décision stratégique. Les autres collaborateurs savent exactement qui détient l’information et est responsable d’un projet. Cette méthode de management fonctionne parfaitement pour Popchef qui connaît une croissance de 10% par semaine.

Pour en savoir plus sur le service de PopChef : eatpopchef.com

 

Summary
Culture d'entreprise chez Popchef
Article Name
Culture d'entreprise chez Popchef
Description
La culture d'entreprise est un élément très important pour une startup. Briac Lescure, CEO de Popchef nous explique sa vision de la culture d'entreprise.
Author
Publisher Name
Change the Work
Publisher Logo