Au cours de ces dernières années, la QVT, qualité de vie au travail, est devenu le centre des préoccupations de plusieurs entreprises, qu’elles soient PME ou grandes entreprises. Ainsi, dans cet objectif d’amélioration de la QVT au sein d’une entreprise, la fonction RH se doit souvent de faire un choix. Un choix de direction et d’axes de sa politique sociale. Hors, pour qu’une politique d’entreprise soit cohérente avec les problématiques rencontrées au sein de celle-ci, connaître l’avis des collaborateurs est une nécessité.  Pour que le bien-être des salariés ne soit plus un mythe mais plutôt une réalité, des systèmes de sondage RH sont souvent mis en place. Annuels ou hebdomadaires, réalisés par des instituts de sondages ou par des startups, les méthodes utilisées différent considérablement d’un cas à l’autre. Sujet central de l’un des case camps de la #rmsconf 2017, il est temps de déchiffrer, à travers l’expérience de 2 entreprises, le fonctionnement et l’utilité de cet outil incontournable.

Botanic : bien plus qu’un simple sondage RH

Présente le 10 octobre dernier à la #rmsconf 2017, Valérie Cotro, DRH du groupe Botanic, a raconté son expérience au sein d’un case camp dont la problématique était :

“Les collaborateurs régulièrement sondés sont-ils plus épanouis et engagés ?”

Également naturopathe, elle a pu partager avec les participants son regard sur les apports du bien-être au travail dans les organisations. Botanic, entreprise familiale, qui compte aujourd’hui 64 magasins et 1200 collaborateurs, a comme concept principal, depuis sa création, la jardinerie naturelle qui prend soin de la nature, des animaux et des hommes.

sondage programme RH chez Botanic

Depuis 2003, la fonction RH de l’entreprise travaille sur un style de management qui vise à instaurer des relations calmes en prévention du stress.  En 2013, le groupe a souhaité démarrer un nouveau programme de politique RH visant l’efficacité de vie au travail et basé sur trois piliers qui sont :

  • Les comportements relationnels au sein de l’entreprise et surtout au sein de tous ses magasins. Le souhait était donc de créer une certaine qualité managériale avec la mise en place de bons comportements, non seulement sur la chaine managériale mais aussi entre collègues.
  • L’environnement dans lequel les collaborateurs travaillent avec comme objectif une amélioration des conditions de travail, des outils de travail et surtout de l’organisation au sein du groupe.
  • L’amélioration de l’hygiène de vie des collaborateurs, en leur donnant aussi des outils et solutions naturelles à base de programme de formation et de nutrition, de remise en mouvement et salles de ressourcement avec des solutions digitales de sophrologie.

Suite à la mise en place de ce nouveau programme, le souhait d’interroger les collaborateurs de l’entreprise est né rapidement. La première solution a donc été de créer un questionnaire en ligne, avec comme résultat une agréable surprise de la part des collaborateurs, ravis de cette nouvelle mesure. Cependant, les limites de ce questionnaire ont vite été trouvées, n’aidant pas à trouver de réelles solutions pour la mise en place des trois piliers, en particulier le troisième concernant la santé.

Botanic a donc décidé d’utiliser les services de la startup Wittyfit, plateforme qui permet aux salariés de donner en temps réel leur ressenti sur leur bien-être au travail. Ainsi, les collaborateurs du groupe sont régulièrement interrogés sur leur satisfaction au travail avec en retour la distribution de clés et de nouvelles idées qui pourraient être intéressantes pour améliorer leur qualité de vie au travail et au sein de chaque magasin. Les sondages réalisés permettent une fréquente remise en question de la politique RH et la possibilité d’une constante innovation au sein du groupe Botanic.

Espace emploi Carrefour : enquête de satisfaction et de réflexion

Dominique Raze, Responsable Innovation RH et E-réputation employeur chez Carrefour France, était la deuxième intervenante du case camp de la #rmsconf. De part sa fonction au sein de l’espace emploi carrefour, le cabinet sourcing et recrutement du groupe en France, elle a pu exposer aux participants l’happiness programme et le système de sondage RH mis en place dans l’équipe de 70 collaborateurs. Principalement chargés de recrutement, sourceurs et specialistes de la fonction RH,  les collaborateurs de l’espace emploi sont les premiers ambassadeurs de la marque employeur Carrefour, étant à l’origine des premiers contacts avec les candidats et potentiels collaborateurs.

sondage RH marque employeur

Pour créer une véritable marque employeur, la première volonté a été de travailler autour d’un happiness programme avec l’installation d’un nouveau poste de chief happiness officer et des actions de bien être et services à l’accompagnement. Enfin, point ultime de cette nouvelle politique RH, un sondage, créé par Bloom at work, a été mise en place au sein de l’équipe depuis plus ou moins un an. Tous les 15 jours, les collaborateurs reçoivent un mail avec un accès à un formulaire de questions. Ces dernières ne sont pas décidées par la direction, permettant ainsi de traiter tous les sujets, même ceux plus sensibles. Pour Dominique Raze, le plus important c’est d’entendre les réponses au sondage RH et surtout de mettre en place des actions qui puissent répondre aux problématiques soulignées par les collaborateurs. C’est ainsi qu’un questionnaire en ligne peut devenir un réel outil de management qui interpelle, avec des résultats positifs ou négatifs, et qui aide dans la direction des choix managériaux mais aussi ré-éclaire le sens de l’entreprise. Chaque membre de l’équipe de direction a pris le temps de se concentrer sur l’un des 10 piliers du sondage RH, pour analyser les avis mais surtout les idées et les solutions qui peuvent être mises en place.

Les collaborateurs régulièrement sondés sont-ils plus épanouis et engagés ?

Pas forcément nous répondent les deux intervenantes. Mais si les collaborateurs régulièrement sondés assistent à la mise en place de nouvelles mesures et actions qui répondent à leurs avis et leurs besoins, alors oui, ils seront plus épanouis et surtout plus engagés.

 

Sondage RH des collaborateurs : décryptage
5 (100%) 1 vote