Bien que le concept de marque employeur ne soit pas une nouveauté et qu’il existe depuis les années 1990, il fait, en ce moment, beaucoup parler de lui. Change the Work a décidé de partir à la découverte de ce concept et vous propose de découvrir 5 initiatives atypiques de marque employeur.

Uber : une marque employeur qui veut se différencier de la marque commerciale…

Qui, aujourd’hui, ne connaît pas Uber ? Uber est une entreprise plateforme digitale mettant en relation des conducteurs avec des clients. Si on observe la communication d’Uber, la marque veut montrer un côté très “classe” et “VIP”. Or elle ne souhaite pas recruter de la même manière et veut rappeler qu’elle est une startup, avec ses côtés “fun”.

La vidéo est évidement à prendre au second degré comme le prouve son titre : “Uber recrute : cette vidéo est 100% légale”. L’entreprise met l’accent sur leur côté jeune et branché : ambiance startup, ton ironique ne se prenant pas au sérieux, fête et bonne humeur. Tout semble donc réuni pour donner envie aux petits génies du digital d’aller travailler chez eux. La vidéo totalise actuellement près de 33K de vues…

uber marque employeur

Michel et Augustin : la marque employeur qui n’a peur de rien…

Michel et Augustin a le vent en poupe. En effet, la marque, avec ses packagings attrayants, ses slogans fun et sa culture d’entreprise, ne cesse de séduire les consommateurs français mais également ceux d’outre-Atlantique. Par ailleurs, la PME commence de plus en plus à attirer de jeunes talents étant à la recherche d’une vie professionnelle plus “palpitante”.

La recette d’un tel engouement ne serait-il pas le résultat d’une marque employeur bien rodée ?

Anne-Claire ou la fameuse DRH du métro explique que la PME utilise beaucoup le support vidéo : la vidéo du métro a fait un grand boum sur les réseaux sociaux et cela a généré un flux massif de candidatures. Ainsi, la stratégie de l’entreprise est de réaliser des campagnes atypiques de recrutement pour les publier sur les réseaux sociaux. Selon eux, beaucoup de personnes sont en recherche d’emploi mais cela ne veut pas dire pour autant que les entreprises recrutent facilement. En effet, ces dernières ont des recherches bien spécifiques et il leur faut trouver les bons profils, ceux qui correspondent le mieux à leur culture d’entreprise. De plus, Anne-Claire souligne aussi qu’il est, aujourd’hui, nécessaire de travailler sa marque employeur ou bien, si cela n’est pas encore fait, la créer. Cette dernière doit être avant tout le reflet de l’entreprise : que se passe-t-il réellement en interne ? Il faut donner envie aux gens de postuler et il ne suffit plus d’indiquer dans une partie cachée en bas du site “Nous contacter”. Non, il est indispensable que le site internet soit optimisé et comporte des contenus non seulement attractifs mais en plus bien diffusés.

Chez Michel et Augustin, les vidéos sont un peu devenues leur marque de fabrique dans le sens où ils utilisent très régulièrement ce support : pour leurs recettes, leurs événements ou encore leurs campagnes de recrutements. Le point central et directeur de toutes leurs vidéos réside dans le fait que sans sincérité et honnêteté dans la manière de communiquer, ces dernières n’auraient pas grand intérêt. C’est donc le fait d’être vrai et sincère qui leur permet de toucher un plus grand nombre et de ne cesser d’attirer.

michel et augustin marque employeur

Virgin Atlantic : la marque employeur et le storytelling

Connaissez-vous Virgin Atlantic ? Connaissez-vous le storytelling ? Prenez un peu des deux, mélangez-les et vous aurez la recette de la marque employeur de Virgin Atlantic.

Virgin Atlantic Airways est une compagnie aérienne britannique du groupe Virgin. Le storytelling, quant à lui, désigne le fait de raconter une histoire mais dans un but de communication. Au lieu d’utiliser des arguments marque ou des produits tels quels on va plutôt mettre en avant une histoire. Le but est de capter l’attention du spectateur et de susciter chez lui de l’émotion. Une entreprise ou une marque peut très bien utiliser des histoires réelles ou créer des histoires inventées de toute pièce rappelant la marque ou l’entreprise. Utiliser un tel procédé va ainsi permettre aux entreprises de développer leur image de marque afin de mieux séduire leurs futurs candidats et surtout de leur montrer qu’ils ont de l’impact, demande très importante pour les millennials.

Pour Alex Merrylees, le directeur des Ressources Humaines de Virgin Atlantic Airways, “l’ADN de la marque n’est autre que ses propres collaborateurs” ce qui génère donc une sorte de “valeur émotionnelle”. Dès lors, la compagnie aérienne a décidé de se servir de l’expérience de ses collaborateurs, leur vécu, leurs histoires, leur vie, leurs souvenirs. Le but étant tout simplement de recruter de nouveaux talents.

Ainsi, dans une campagne de 2013, Virgin Atlantic a décidé de réaliser une vidéo dans laquelle nous pouvons voir leurs collaborateurs enfin, la version enfant de leurs collaborateurs. L’entreprise met en avant le fait que dès leur plus jeune âge ces enfants avaient un talent caché.

Et, pour la petite anecdote, chaque collaborateur-enfant était prédisposé à travailler pour Virgin Atlantic : chacun d’eux porte une petite touche de rouge, le rouge étant la couleur emblématique de l’entreprise. Puis, en devenant adulte et du fait de ce côté spécial ils ont été amené à travailler pour la compagnie. Chacune des étapes de la vidéo met en avant la marque employeur et donne une image d’authenticité à Virgin Atlantic permettant ainsi aux futurs collaborateurs de s’identifier plus facilement.

RATP : la marque employeur qui vous projette

Que vous soyez parisien ou pas, vous connaissez forcément la RATP. La Régie autonome des transports parisiens assure le fonctionnement d’une partie des transports en commun de Paris et sa banlieue. Cependant, son image et sa réputation ne sont pas vraiment au beau fixe. Entre les retards, les pannes et un réseau vieillissant : il était temps pour la RATP de redorer son image.

Ainsi, en janvier 2013 l’entreprise a lancé une campagne de recrutement interactive en ligne. “On vous voit bien à la RATP” : l’expression plutôt attrayante et sympathique ne pouvait que donner envie ! L’entreprise a mis en place un site internet spécialement dédié à la campagne. Ceux qui désiraient participer au jeu pouvaient choisir entre l’un des 9 métiers mis en avant dans la campagne. Ils pouvaient donc réellement s’imaginer travailler pour la Régie et cela d’autant plus que l’on pouvait trouver sur le site un médaillon avec écrit dessus “Bientôt, vous serez ici”. Dès lors, grâce à cette méthode très interactive, les internautes pouvaient se prendre pour les “héros” de la campagne publicitaire. Au final, ce sont 50 photos qui ont été sélectionnées et qui ont été affichées dans les couloirs du métro.

L’objectif de la campagne était pour la RATP de revaloriser, redorer son image et cela particulièrement auprès des jeunes talents tout fraîchement diplômés. En effet, souvent accusée d’être dépassée, l’entreprise a cette fois opté pour une stratégie jeune et a misé sur les réseaux sociaux. De plus, le groupe a aussi voulu faire en sorte que ses futurs talents se sentent plus proches et impliqués..

L’entreprise a donc par sa stratégie bien rodée réussi à mêler sa propre identité à celle des personnes qu’elle aimerait compter parmi ses rangs.

RATP marque employeur

Voyage Privé

Fondé par 5 associés en 2004, Voyage privé, c’est désormais 500 millions de CA, 400 collaborateurs et une implantation dans plusieurs pays. Bref, Voyage Privé c’est du costaud. Le groupe qui en plus de s’être installé sous le soleil d’Aix-en-Provence a décidé d’innover et de casser les codes du recrutement.

Vous connaissez sans doute la startup Adopteunmec.com désormais, découvrez Adopteunchef.com. Le concept est simple : en septembre 2015, Voyage privé a organisé un “job dating” afin de trouver ses futurs collaborateurs. Mais comment s’est déroulé ce fameux job dating ? Les candidats ont eu 7, 10 ou 15 minutes pour se présenter et surtout pour convaincre le recruteur de les prendre. Qu’ils soient des experts du tourisme ou pas, tout  le monde a pu tenter sa chance. Il suffisait juste que le candidat soit passionné par le tourisme ou l’univers du web et qu’il soit créatif, innovant, ambitieux. Pour participer à ce recrutement très atypique, il suffisait juste d’envoyer sa candidature par mail. Puis, après une sélection, ceux qui ont été choisis ont reçu des informations sur le lieu et l’heure de leur job dating. En cassant ainsi les codes conventionnels du recrutement l’entreprise espérait recruter des personnes avec un profil qui sortait de l’ordinaire. Fernanda Alonso Gautrais, la DRH du groupe déclarait à  ce sujet : “nous recherchons des talents, des personnalités variées et singulières, c’est pourquoi l’idée d’un job dating nous a paru vraiment intéressante. Cela nous a donné l’opportunité de déceler des profils passionnés et experts en un temps record, à travers une approche qui bouscule les pratiques de recrutement classiques.”

adopteunchef.com marque employeur

Marque employeur : 5 initiatives amusantes
5 (100%) 5 votes