Le gouvernement d’Emmanuel Macron est très actif ces derniers temps. Les réformes concernant le marché du travail se multiplient, à l’instar de la réforme sur le télétravail ou encore le futur vote au Parlement de la loi PACTE. Aujourd’hui nous nous concentrerons sur le parcours emploi compétences (ou PEC)Il s’agit d’une évolution des contrats aidés. Ces nouveaux parcours seront basés sur trois principes fondamentaux dont vous pouvez trouver les détails sur le site du gouvernement : l’emploi, la formation et l’accompagnement. Détaillons ces trois points ci-dessous !

Un parcours emploi compétences qui favorise l’emploi

Parcours emploi compétences

Les contrats aidés étaient souvent décriés. D’ailleurs, selon Muriel Pénicaud, actuelle ministre du travail, les contrats aidés ne constituaient souvent qu’un enchaînement de travaux précaires. En effet, les critiques se concentraient souvent sur le fait que les contrats aidés ne permettraient pas de réinsertion à long terme sur le marché de l’emploi.

L’une des grandes nouveautés de la réforme est la sélection des employeurs. Cette dernière sera plus exigeante et les entreprises du secteur privé ne pourront pas avoir recours aux nouveaux parcours emploi compétences.

Désormais, avec les parcours emploi compétences, l’objectif de durabilité au niveau de l’insertion professionnel devient primordial ! Ainsi, les employeurs souhaitant recruter en PEC devront faire preuve d’un maximum de transparence. Pour aider les bénéficiaires d’un parcours emploi compétences, les organisations signataires devront s’engager dans des remises à niveau si jugées nécessaires. Elles devront également proposer des parcours professionnalisant et individualisés, avec un objectif à moyen-terme d’acquisition de nouvelles compétences. Cela permettra aux personnes bénéficiaires des parcours emploi compétences de faire face à un marché de l’emploi toujours plus flexible, turbulent et innovant. Tout cela se situe dans un contexte où une bonne partie des métiers que nous connaissons aujourd’hui seront remplacés, à cause de la robotisation et des nouvelles tendances liées à la digitalisation notamment.

La formation comme élément clef de réussite

Parcours emploi compétences formation

Les formations se multiplient et deviendront des éléments importants de réussite des entreprises à l’avenir. L’émergence du digital learning ou encore du micro-learning en sont la preuve. Les formations destinées à instaurer une learning culture sont aussi en vogue. Ce n’est donc pas étonnant que la formation joue un rôle déterminant dans le nouveau parcours emploi compétences !

Dans les faits, la formation sera partie intégrante de l’expérience. En effet, l’objectif premier d’un parcours emploi compétences est justement de cibler des publics éloignés du monde du travail. Former ces personnes s’avère être essentiel pour assurer leur réussite future. A cet effet, associations, pouvoirs publics et entreprises devront travailler main dans la main pour assurer un suivi de qualité et proposer des formations adéquates.

Un accompagnement nécessaire à l’insertion

Parcours emploi compétences accompagnement

Le suivi est l’un des points forts de ce nouveau parcours emploi compétences. Ce dernier sera en effet renforcé par rapport aux contrats aidés. Une évaluation de bilan sera mise en place 3 mois avant la fin du contrat, afin de s’assurer que la mission du parcours emploi compétences a bien porté ses fruits pour les employés concernés.

Ainsi, tout au long du parcours, le salarié et son prescripteur (i.e. en général Pôle Emploi) devront collaborer de manière à façonner et peaufiner le projet professionnel du salarié. De plus, le prescripteur devra également apporter son aide et son expertise pour aider le bénéficiaire du parcours emploi compétences à trouver un emploi stable à la fin de sa mission. En contrepartie, le prescripteur pourra refuser l’accès à un second PEC dans le cas où il jugerait que le salarié ne respecte pas complètement ses obligations.

Auteur(s)

  • Change the Work ce sont les explorateurs du monde du travail qui vont d'entreprises en entreprises pour vous rapporter les meilleures pratiques RH. Vous êtes RH ? Vous aussi, devenez contributeur !