Organisation transversale – définition simple

Une organisation transversale s’appuie sur des structures qui ne respectent pas les codes traditionnels. En effet, il s’agit d’une organisation où la gestion horizontale est privilégiée, au détriment des structures hiérarchiques verticales plus traditionnelles.

Organisation transversale – définition

Organisation transversale définition

D’où vient cet essor de l’organisation transversale ? Une organisation transversale, c’est avant tout un bouleversement dans les modes de travail. On le voit, les espaces de travail sont en perpétuel changement. C’est une tendance qui peut s’inscrire dans le cadre plus général d’une augmentation de la flexibilité au travail.

Quelles sont les caractéristiques structurelles d’une organisation transversale? 

Tout d’abord, une organisation transversale mise sur un management horizontal. Qu’est-ce que cela signifie ? En règle générale, les organisations suivent des modèles de structure verticaux. En anglais, la top-down approach exemplifie le fait que traditionnellement, les décisions sont prises par les directions (i.e. top) et ces décisions ont un impact sur les secteurs situés à des échelons hiérarchiques inférieurs (i.e. down).

Avec une organisations transversale, les différents départements se voient associés dans la prise de décision. La hiérarchie typique des structures verticales est ainsi mise de côté, et ce au profit d’une coopération renforcée entre les différentes branches d’une organisation.

Quels sont les principaux atouts du management horizontal ? 

En premier lieu, une gestion horizontale permet de concevoir un plus grand nombre de projets transversaux, impliquant plusieurs collaborateurs et divers départements. En effet, pas besoin d’open space connecté dans ce cas pour connecter les équipes ! les projets transversaux permettent une communication optimisée à un niveau inter-fonctionnel ou même inter-culturel (regardez Flixbus et son expérience dans le management multiculturel !). En effet, une meilleure communication permet à l’information de circuler plus librement et rapidement, ce qui engendre souvent des retours très positifs !

De plus, une augmentation des projets transversaux accroît généralement la performance finale de ces projets. Tout d’abord, un plus grand nombre de collaborateurs sont mis en contact. Chacun de ces collaborateurs amène son expertise sur un sujet donné. Et des résultats plus probants que lors de projets gérés de manière plus traditionnelle peuvent être observés !

En plus de cela, une gestion horizontale permet souvent de réduire les coûts de transaction au sein d’une organisation, ce qui peut conduire à des économies d’échelle conséquentes ! Cependant, une entreprise organisée de manière transversale peut se retrouver face à quelques défis ou difficultés. Découvrons lesquels tout de suite !

Quelles sont les limites d’une organisation transversale ?

Il ne faut pas sous estimer la force de la routine organisationnelle. En effet, certaines pratiques restent ancrées chez les collaborateurs, et le fait de changer l’organisation du travail peut avoir des effets inattendus. Pour qu’un projet transversal réussisse, une implication de tous les effectifs doit être présente. Mais l’organisation transversale est parfois victime d’un manque de vision claire, et ceci est dû à un manque de clarté par rapport à la question suivante : qui sont les décideurs ?

Prenons l’exemple de l’holacratie. Ce système prône une gouvernance basée sur la participation et la collaboration. Cette structure déstructurée a été adoptée par Inddigo et Scarabée Biocoop par exemple. Néanmoins, Zappos l’a adoptée avant de décider de l’abandonner.

La centralisation et la gestion managériale classique ont en effet quelques avantages. Par exemple, pour une entreprise cela peut se traduire par une meilleure résistance face au flux d’informations et des prises de décision plus tranchées par les managers et les équipes dirigeantes. Ainsi, comme dans beaucoup de domaines, tout est une question de dosage. L’organisation transversale, c’est bien. Mais combinée avec d’autres structures verticales, c’est encore mieux !

Organisation transversale définition
5 (100%) 1 vote