La formation en présentiel, la classe virtuelle, l’e-learning, la gamification ou encore le social learning : nombreux et innombrables sont les types de formation en entreprise. Leurs objectifs communs : organiser la montée en compétences des salariés, en les rendant plus performants et polyvalents, tout en s’adaptant aux constantes mutations du monde professionnel. Par ailleurs, la formation permet aux entreprises de fidéliser leurs collaborateurs, en leur offrant la possibilité d’évoluer professionnellement. Grâce à la digitalisation des formations, il est aujourd’hui possible de toucher un grand nombre de collaborateurs à moindre coût. Pourtant, cet essor de formations digitalisées présente souvent plusieurs inconvénients pour les participants mais aussi pour les entreprises.

Alors, comment allier efficacité et adaptabilité pour réellement former ses collaborateurs ?

Une formation adaptée à son public

Société de conseil en pédagogie, Sydo a pour objectif de casser les codes traditionnelles du monde de la formation. Pour cette société, former les collaborateurs signifie leur donner les outils pour qu’ils apprennent et comprennent mieux. Avec la digitalisation et l’essor de multiples modèles de formation, les ressources humaines peuvent facilement se perdre et surtout mal utiliser les différentes solutions mises à disposition des employés. C’est à cette problématique que répond le livre “Comment formerez-vous demain ?” écrit par l’équipe Sydo afin de guider la fonction RH dans l’univers de la formation en constante innovation.

Pour Clarence Thiery, cofondatrice de l’agence Sydo, chaque type de formation est adapté à des nécessités et des publics bien distincts. Ainsi, il est indispensable de connaitre chaque outil à disposition afin d’être au plus proche des collaborateurs et de répondre correctement à leurs besoins de formation. E-learning, blended, social, adaptive, immersive ou encore informel learning, comment s’y retrouver ? Tous ces mots sont souvent utilisés à tout va sans en connaitre les caractéristiques et les différences. Et pourtant, comme le rappelle Clarence Thierry, les formations doivent être “cousu main” et parfaitement adaptées au public concerné pour réveiller la créativité des collaborateurs et réellement les engager.

La formation du futur ? Une formation multimodale, avec une correcte utilisation des outils digitaux et formations en sessions presentielles. En effet, les progrès technologiques ne peuvent en aucun cas remplacer complètement l’efficacité du formateur et de l’interaction entre les participants. Le meilleur moyen pour retenir les contenus étudiés est souvent celui de les expliquer à d’autres participants. Avec un peu plus de créativité, une bonne ambiance et un travail de groupe positif, l’apprentissage et la mémorisation de contenus deviennent un jeu d’enfant.

Enfin, le livre, publié aux éditions Eyrolles, permet non seulement un retour sur les grandes tendances dans le monde de la formation mais aussi un regard sur le futur de la formation, avec des acronymes souvent méconnus (BYOD ou encore ATAWAD), ou encore l’émergence de nouveau métier, comme le learning community manager ou digital learning manager.

formation

Former en continue ses équipes selon Converteo

Societé de conseil en data marketing depuis 10 ans, Converteo est depuis sa création confrontée à une nécessité constante de formation de ses collaborateurs. En effet, le cabinet, en forte croissance en terme d’effectifs depuis 3 ans, se doit d’outiller ses nouveaux collaborateurs avec toutes les compétences, très pointues et indispensables, du secteur digital et data, en constante évolution. Ainsi, pour accompagner les nouveaux entrants (environ 45 cette année), mais aussi former continuellement les collaborateurs sur ses propres méthodologies de travail et sur les outils analytics, media & data science du marché, la fonction RH du cabinet a mis en place plusieurs initiatives. Depuis cette année, un modèle d’institut de formation interne, appelé Converteo School, a été créé pour délivrer un guide de méthodologies uniformes à tous les nouveaux collaborateurs.

L’objectif, comme nous le confie Flora Herbet, responsable RH au sein de Converteo, est que ” Tout le monde ait accès au même socle de connaissances hard skills et aux soft skills nécessaires au métier de consultant.”

Cette formation continue est composée de plusieurs modules présentiels correspondants aux grandes expertises de Converteo, avec des sujets généralistes au domaine d’expertise du cabinet et d’autres plus ciblés. Organisées pour des groupes de 4 à 5 personnes, ces formations sont animées par des consultants en interne afin de développer les compétences des collaborateurs mais aussi compléter les connaissances acquises dans le cadre de leur parcours académique qui ne dispense pas de toutes les connaissances nécessaires à ces métiers en constante évolution. Dans un secteur très compétitif, il est indispensable d’avoir des collaborateurs engagés, humbles et pragmatiques pour continuer à se former et à adapter ses méthodes de travail continuellement. La formation devient alors  non seulement un outil indispensable mais aussi un pari gagnant pour l’entreprise, qui augmente grâce à celle-ci le besoin d’apprentissage continu de ses équipes et la performance de ses employés, souvent très jeunes et avec une moyenne d’âge de 29 ans.

“Dans un domaine qui évolue constamment, il est indispensable de miser sur la formation interne sur-mesure et de l’adapter continuellement. Ainsi, il est possible d’avoir un modèle de formation souple et agile, avec des supports sur les éléments clefs et des exercices d’application pour se former à son rythme. “ nous confie Flora Herbet.

Enfin, pour être toujours à la pointe des dernières nouveautés du secteur, le cabinet organise des évènements chaque semaine à l’heure du déjeuner, avec le partage de solutions innovantes de la part d’externes.

Formation du futur : à quoi ça ressemble ?
5 (100%) 1 vote