Groupe média et e-commerce atypique fondé en 2008, My Little Paris a connu en quelques années un succès fulgurant avec une communauté d’abonnés qui ne cesse de s’agrandir chaque jour. Installée dans une ancienne usine à manège, la startup, qui compte aujourd’hui plus d’une centaine de collaborateurs, s’est créée un petit cocon créatif et inspirant. Convaincu depuis toujours que tout le monde peut être créatif, My Little Paris stimule chaque jour ses collaborateurs à travers des rituels et des événements en leur faisant vivre des expériences de travail pas comme les autres. Découverte d’une culture d’entreprise hors du commun !

My little paris : créativité en startup

Un cocon de créativité

” Dès notre sortie de la pépinière d’entreprise, nous avions trouver nos bureaux et souhaitions en faire un espace avec une ambiance de petit cocon de créativité. “ nous confie Elisa Rummelhard, Brand Love Manager de My Little Paris.

My Little Paris : bureaux

Comme le montre ses bureaux, la startup a depuis toujours voulu proposer une expérience salarié particulière à ses collaborateurs. Avec une grande attention portée au cadre et à l’environnement de travail, comme le témoignent les détails fleuris, les mugs et les dossiers de chaises personnalisés ou encore des cuisines à chaque étage, la créativité est au coeur de la culture de My Little Paris. Les points distinctifs de cet espace : le coté écrin et la créativité débordante des équipes. Mais attention, pour cette société il n’y a point de discrimination lorsque l’on parle de créativité : chaque individu peut être créatif, il suffit de lui donner les outils et l’espace pour qu’il laisse libre cours à toute son inventivité. Ainsi, outre leurs bureaux à Barbès, le groupe média a aménagé une maison, appelé slow office, aux pieds de Montmartre, pour les personnes ou les équipes qui souhaitent prendre du recul sur leur projet. Pour cette entreprise, pouvoir déconnecter dans un endroit innovant est un réel atout. Autre invariant au sein de My Little Paris : l’engagement de ses collaborateurs. Ce dernier est crucial car il permet à chaque collaborateur de se sentir propriétaire de son projet, ou CEO de son espace. Pour cela, il est indispensable de laisser de la responsabilité aux employés et créer un cercle vertueux d’engagement. Témoins d’une forte croissance, les équipes de My Little Paris ont du faire évoluer la culture de l’entreprise afin d’engager les nouveaux collaborateurs.

” L’objectif est de continuer à écrire l’histoire ensemble. ” Elisa Rummelhard, Brand Love Manager.

Dernièrement passée de 10 à 5 valeurs, l’entreprise a souhaité faire incarner chacune de celles-ci par un ambassadeur, afin qu’elles ne soient pas de simples phrases écrites sur un bout de papier mais de vrais valeurs qui engagent et fassent vivre chaque jours les collaborateurs.

créativité et startup

Les rituels de My Little Paris

Chez My Little Paris, la créativité s’entretient par l’instauration de rituels et process fortement appréciés par les collaborateurs. Ainsi, une fois tous les deux mois, tout le monde se réunit dans un théâtre pour le Méga Lab, un moment de partage où chaque équipe est invitée à monter sur scène afin de parler d’un sujet qui les a inspirées. Autres moments de partage, les creative mornings. Ceux-ci permettent aux collaborateurs de se regrouper autour d’un invité externe qui, de par son travail, est en contact avec le monde de la création et souhaite distiller quelques bons conseils aux équipes My Little. Ainsi, la startup a déjà reçu un prêtre pour qu’il explique comment, chaque semaine, il arrivait à renouveler son homélie. Ces pratiques se retrouvent d’ailleurs de plus en plus dans les entreprises pour pousser la créativité, comme par exemple chez Faber Novel avec les Faber dej.

Avec un budget livres illimités, tous les salariés peuvent challenger leur curiosité quotidiennement. Enfin, il existe plusieurs types de formations, avec des formations compétences métiers, des formations au management, cruciale pour des équipes avec une moyenne d’âge de 28 ans et enfin des formations de développement personnel. Avec une équipe globale qui ne cesse de grandir, il est important de donner à chaque collaborateur un sentiment d’appartenance et ne pas perdre l’esprit startup. L’initiative de random lunch s’inscrit parfaitement dans cette démarche et permet à tout le monde de continuer à créer du lien au sein de l’entreprise.

My little Paris créativité et engagement

Création de nouvelles startups

Groupe média et e-commerce, My Little Paris n’a pas souhaité s’arrêter là. En effet, la startup a depuis toujours eu le projet de générer 20% de son chiffre d’affaire en créant des projets innovants et inexistants auparavant. Certaines fois, ces idées de startup représentent des solutions pour des nécessités internes, comme le démontre la startup Bloom at Work, solution qui permet de booster l’épanouissement au travail grâce à des quiz simples et efficaces. En 2016, My Little s’est rendu compte qu’il devenait difficile de mesurer l’engagement des équipes au quotidien. C’est ainsi qu’est né le projet de Bloom at Work, un outil utilisé en interne qui, rapidement, a fasciné et intéressé plusieurs clients de My Little Paris. Cet outil très simple permet à tous les collaborateurs de répondre anonymement, pour que les managers puissent prendre le pouls de leurs équipes avec une fréquence hebdomadaire. Accompagné par un cabinet de coaching pour la création du contenu de l’outil, l’équipe Bloom at Work a par la suite redéfini et développé ce dernier afin de le rendre plus performant pour des entreprises externes. Charles de Fréminville, Co-fondateur & Dirigeant de Bloom, nous explique le concept et le fonctionnement de cette plateforme :

” Chaque semaine, les collaborateurs reçoivent par mail un quiz de deux minutes. Une fois le quiz complété, il est possible pour les managers, mais aussi pour le reste des équipes, d’avoir accès à la partie analyse de la plateforme. Ensuite, nous souhaitons accompagner chaque collaborateur avec des petits tips, afin qu’il soit outillé et surtout se sente mieux dans son travail. Les sujets traités peuvent être divers et variés, avec par exemple la gestion du stress ou l’aménagement de son propre bureau. “

Chez My Little, suite à l’analyse des premiers questionnaires, les équipes des ressources humaines se sont vite rendues compte que, contrairement aux autres résultats très bons, ceux touchant le pilier du sens étaient plutôt moyens, avec une énorme différence entre les résultats des managers et ceux des équipes.

Ainsi, une réunion de kick off de semaine a été mise en place tous les lundis afin que tous les managers des business units soient au courant des projets de l’entreprise et par la suite les exposent à leurs collaborateurs.

L’objectif de My Little Paris? Créer, innover et s’améliorer chaque jour.

Créativité en startup chez My little Paris
5 (100%) 2 votes

Créativité en startup chez My little Paris

by Change the work time to read: 5 min
1