Du 19 au 23 février 2018 s’est tenue la semaine “Future of Work”, organisée par le CIFFOP. Le séminaire était essentiellement destiné aux étudiants du programme international du CIFFOP et de nombreuses thématiques y ont été abordées. Change the Work a eu la chance d’y assister. Découvrons les moments forts qui ont marqué l’événement !

Déroulé de la semaine “Future of Work” pour les étudiants du CIFFOP

CIFFOP semaine Future of Work

En ce début d’année 2018, ce sont les étudiants du programme international du CIFFOP, le Master International HR Management – IHRM qui sont à l’honneur avec l’organisation de la semaine Future of Work. Le séminaire s’est déroulé sur une semaine et avait pour ambition d’immerger les étudiants du CIFFOP dans ce à quoi pourrait ressembler le futur du travail Découverte et résumé de cette semaine riche en innovation !

Jour 1 : les étudiants ont participé à une “phase d’inspiration”, centrée sur les thématiques de la créativité et de l’innovation. Les étudiants du CIFFOP se sont déplacés à l’espace Les Dunes de la Société Générale pour cette première journée.

Jour 2 : le thème de la journée était “working = fun“, ou comment le travail peut être synonyme d’épanouissement. L’événement a eu lieu au sein de l’espace créatif de Unibail-Rodamco.

Jour 3 : retour au CIFFOP, et focus sur la perspective des salariés par rapport à la thématique du travail du futur. Les problématiques que rencontrent les employés ont notamment été mises en avant grâce au design thinking.

Jour 4 : en ce quatrième jour, cap sur la présentation d’un concept pour le moins futuriste : le Science-Fiction Design Intelligence !

Jour 5 : enfin ce 5ème et dernier jour a vu les étudiants du CIFFOP assister à un séminaire sur la gamification au sein des fonctions RH. L’événement avait lieu à l’espace Le Bloc à Paris. La conclusion de la semaine a eu lieu durant l’après-midi.

En somme, un programme chargé et diversifié qui a présenté une vision globale du futur du travail et des RH aux étudiants.

Focus sur la première journée : Les Dunes

Future of Work Les Dunes

Le premier jour, les étudiants du IHRM se sont rendus à l’espace Les Dunes. Le projet des Dunes développé par la Société Générale, est l’un des projets immobiliers d’entreprise les plus médiatisés en 2017. Développé à Val-de-Fontenay, il s’intéresse notamment aux nouvelles façons de travailler à travers des espaces de travail collaboratifs, innovants et flexibles. Cet espace est considéré comme l’achèvement de la transformation digitale du groupe, et se présente comme un lieu d’innovation et expérimentation.

Au sein de ce “Plateau”, trois types de projets sont favorisés afin d’améliorer l’innovation. Le premier est interne et organisé entièrement par la Société Générale. Il s’agit d’accélérer et d’aider le développement d’idées innovantes liées à la thématique de l’aménagement des espaces. Les inventeurs concernés peuvent être aidés pendant une durée maximale de 2 mois. Un deuxième projet est destiné au développement des start-ups en interne. A l’instar de la SNCF et ses programmes start-ups, la Société Générale s’est investie sur le sujet. Sur une période de 2 à 6 mois, des personnes sont employées par le groupe bancaire afin de développer des solutions créatives. Enfin une partie des Dunes est affectée à l’accueil et l’accompagnement de start-ups externes qui proposeront leurs services en tant que prestataires extérieurs.

A la suite de ces périodes d’incubation, des résultats concrets et tangibles sont espérés. Le nombre d’initiatives a d’ailleurs crû de manière considérable, avec près de 60 projets à venir !

Cette première journée a donc été l’occasion de présenter aux étudiants les tendances collaboratives qui se développent de plus en plus au sein des entreprises à travers de nouveaux modes d’organisation et de nouveaux espaces de travail.

Focus sur la dernière journée : la gamification

Future of Work gamification

Comment rendre les RH ludiques ? L’approche des ressources humaines par le jeu est une initiative audacieuse. C’était le thème de la dernière journée de la semaine “Future of Work”. La gamification permet d’interpréter le leadership et les systèmes organisationnels d’une nouvelle manière. Le projet proposé par les intervenants se basait sur trois objectifs : améliorer la gestion de la performance, régler les problèmes liés aux rendez-vous et améliorer le feedback. Plusieurs applications ont été présentées pour gamifier la résolution de ces problèmes.

Prenons l’exemple StaRHs. Partant du constat que “plus les collaborateurs partagent leurs retours, plus les groupes se rapprochent”, l’application a pour objectif d’améliorer les relations  entre collaborateurs en augmentant la transparence. Cela permet des retours plus francs, notamment grâce à un système de couleurs qui a été développé : rouge-orange-vert, pour que tout le monde connaisse la “santé” d’un collaborateur face à un sujet donné. Le rouge est indiqué dès qu’une mission est susceptible de ne pas être accomplie ! Cela facilite l’échange d’informations et la collaboration de manière ludique, contribuant à de meilleures chances de succès pour les objectifs fixés (à l’instar des OKR).

Retours et perceptions des étudiants

Future of Work retours perceptions

Dans un monde des ressources humaines toujours plus chamboulé, les étudiants ont globalement apprécié cette semaine et les innovations qui y ont été présentées. Certains des étudiants étaient très enthousiastes en début de semaine, et n’ont pas été déçus des contenus proposés. La semaine “Future of Work” a notamment permis à ces étudiants de sortir du cadre du travail traditionnel et d’explorer de nouvelles possibilités, un aspect très apprécié.

En revanche, ayant été confrontés aux nouveaux enjeux notamment digitaux au sein de la fonction RH, certains nous ont fait part d’une certaine appréhension quant à l’avenir. En effet, des étudiants nous ont déclaré qu’il était aujourd’hui compliqué de mettre en oeuvre des innovations RH qui répondent aux besoins de l’entreprise. En effet, beaucoup d’entreprises ont envie d’être disruptives, mais certaines n’ont pas suffisamment de volonté pour comprendre les besoins des employés. De plus, après la conférence sur la gamification, certains étudiants se sont déclarés inquiets quant à la possible disparition de la fonction RH au sein des entreprises.

Pour être rassuré, n’hésitez pas à lire cet article sur le futur de travail (qui ne devrait pas faire si peur !).

CIFFOP : A quoi ressemble le futur du travail ?
5 (100%) 10 votes

CIFFOP : A quoi ressemble le futur du travail ?

by Change the work time to read: 4 min
0