Chaque jour, nous entendons parler de la génération Y, des millennials et de leur rêve de travailler en startup et de leur besoin de trouver le sens du travail. En effet, les chiffres sont très clairs : les jeunes démissionnent très rapidement de leur premier emploi, pas assez engageant et motivant. Leur volonté ? Trouver une mission plus qu’un travail, en connaître le sens et en mesurer l’impact quotidien sur la société. C’est à cette problématique que répond le mouvement lancé par Simon Sinek, Start with why. Sa mission ? Aider les autres à trouver le sens de leur vie, leurs objectifs premiers. C’est sur cette thématique que nous avons eu le plaisir d’échanger avec Peter Docker, Igniter et Implementation Specialist au sein de ” Start with Why ” et co-auteur avec Simon Sinek du livre ” Find your Why ” .

Start with why

Comme il tient à le souligner, Peter Docker ne se définit jamais par ce qu’il fait, mais plus particulièrement par le pourquoi il fait ce qu’il fait :

” Chaque jour, je pense à la possibilité de permettre aux autres d’être des personnes extraordinaires qui peuvent faire des choses extraordinaires. Nous sommes tous extraordinaires quand nous faisons ce qui est notre passion et ce en quoi nous croyons.

C’est ainsi qu’après une carrière de 24 ans dans la Royal Air Force, Peter Docker a quitté son poste avec la volonté de faire plus. Ainsi, après une experience métamorphosante de 3 ans dans un cabinet de conseil en leadership au Moyen Orient, il a quitté son ” safe job ” et est rentré en Angleterre pendant 4 mois, convaincu qu’il y avait encore quelque chose de plus à faire. Et c’est à peu près à ce moment-là, en 2009, qu’il a vu Simon Sinek parler du mouvement  ” Start with why ” durant son Ted talk. Un an après avoir contacté Simon et l’avoir rencontré, ce dernier lui a demandé de commencer à diffuser le message de ” Start with why ” . 

Un acte de confiance remarquable car il ne m’avait jamais entendu parler auparavant. ” nous confie Peter Docker . 

Le message de ” Start with Why ” sur le sens du travail

“Tout le monde connait à 100% le contenu de son travail. Vous pouvez être journaliste, comptable ou avocat, vous connaissez votre métier et vos taches journalières. Certains d’entre nous savent aussi comment ils font leur travail et surtout ce qui les différencie des autres. Enfin, très peu de personnes savent pourquoi elles font ce qu’elles font. Qu’est-ce qui les fait se lever chaque matin et surtout pourquoi quelqu’un pourrait être intéressé par ce qu’elles font?

En conséquence, la plupart d’entre nous pensent, agissent, communiquent en commençant par ce qu’ils font. Cependant, les organisations inspirantes, les marques qui connaissent et maintiennent un grand succès au fil du temps, pensent et communiquent en commençant par expliquer pourquoi elles font ce qu’elles font, leur ” Why ” . Par exemple, Apple a eu un énorme succès car ils ont toujours commencé par leur pourquoi. Ainsi, dès le départ, ils ont décidé de tout faire en défiant le status quo, de penser différemment, pour créer des produits magnifiquement conçus, merveilleusement fabriqués et faciles à utiliser.  Si vous êtes le genre de personne qui croit en ce que Apple croit, vous deviendrez certainement l’un de leurs clients.

pourquoi-sens

Pourquoi inverser l’ordre du quoi et du pourquoi est si puissant? Car, grâce à la biologie, nous savons que le cerveau humain est divisé en deux parties. La première partie est le cortex, qui permet de comprendre les informations liées au quoi et au comment. La deuxième partie est le système lymbique, appelée aussi cerveau lymbique. Cette partie du cerveau est responsable de nos émotions, de notre comportement et de toute prise de décision. Ainsi, les personnes et organisations qui connaissent leur ” why ” et savent l’exprimer parlent directement à la partie de notre cerveau responsable des décisions. Et surtout ils attirent d’autres personnes qui croient en leur message. Le même processus est utilisé pour choisir ses amis. Nos amis ont toujours en quelque sorte la même vision de la vie que nous. Cela semble un concept basique et évident mais c’est un point très important. Cet exemple nous ramène au tout début de l’humanité, lorsque les hommes se réunissaient en tribu pour vivre en groupe. Une tribu est un groupe de personnes qui partagent les mêmes croyances. Si on revient au monde d’aujourd’hui, on peut facilement comparer les entreprises à des tribus, et les meilleurs entreprises à des tribus qui arrivent à vous communiquer un profond sentiment d’appartenance. Ce principe peut aussi bien être utilisé dans le recrutement. 

La différence entre management et leadership

Les termes management et leadership sont trop souvent utilisés sans en définir clairement la signification. Le management consiste à gérer les problèmes et la complexité du travail. Le leadership, par contre, correspond à la création de simplicité.  Dans l’histoire du monde, les grands leaders ont été ceux qui avaient la capacité d’exprimer avec beaucoup de simplicité ce en quoi ils croyaient. La notion de leadership est indissociable de celle du contenu et du contexte. Le contenu est ce que nous faisons et ce que nous disons. Malheureusement, cela n’a aucun sens, sans le contexte. Vous vous rappelez les puzzles avec beaucoup de petites pièces ? Ces petites pièces représentent le contenu. Mais sans l’image sur la boîte du puzzle, le contexte, ces petites pièces n’auraient aucun sens. Être un leader signifie savoir peindre clairement l’image sur la boîte, pour que tout le monde puisse comprendre votre puzzle.

Start-with-why

De nos jours, définir son “why” est d’autant plus important. Avec un accès continu aux médias et réseaux sociaux, nous avons différentes perspectives à disposition. Cela est très positif mais très déroutant.

Souvent, les jeunes millennials me font part de leur envie de faire partie d’une organisation qui ait un impact direct sur la société. Mais eux, en quoi croient ils ? Nous avons tous la responsabilité de mettre des mots sur ce que nous croyons, sur les valeurs que nous défendons…

Et si notre travail avait un sens ?
4.8 (96.67%) 6 votes