Quelles sont les tendances marque employeur pour 2022 ?

Tendances marque employeur 2022

Partagez cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Les tendances marque employeur sont un des sujets phare du moment car cette dernière est plus que jamais un levier puissant pour attirer, recruter et fidéliser les meilleurs talents. Avec la crise sanitaire, elle est devenue la gardienne de l’identité de l’entreprise, une boussole pour ses valeurs et sa culture, l’image qu’une organisation souhaite refléter en interne comme en externe. 

En 2022, les entreprises prévoient de recruter plus de 2 millions de salariés en France. Elles auront comme enjeu majeur d’optimiser leur marque employeur pour valoriser leur image et attirer les meilleurs. Voici cinq thématiques incontournables à creuser pour l’année qui vient.

Leur réserver un bon accueil 

La génération Z — ou n’importe qui d’ailleurs — n’a pas envie de s’ennuyer ni de se sentir inutile. L’expérience collaborateur doit être au top dès le premier jour de travail d’une nouvelle recrue. Selon une étude menée par Forbes, près de 25 % du turnover d’une entreprise se produit dans les 45 jours après l’embauche. Certains experts vont même jusqu’à dire que tout se passe dans les premières minutes : un petit mot gentil, on vous sourit, on vous offre un café… ou pas.

Chez L’Oréal Cosmétique Active, les « petits nouveaux » ne doivent jamais se sentir oubliés. Dans le processus d’onboarding, les choses sont claires « l’ennui est l’ennemi ». Les deux premières semaines de chaque nouvel arrivant sont entièrement bookées heure par heure dans son agenda : petits-déjeuners en one-to-one, sessions de formation, rendez-vous fournisseurs, visite des usines, apéro du jeudi… Tout est fait pour imprimer du rythme et faire bonne impression auprès des petits nouveaux pour qu’ils se sentent rapidement chez eux.

Je suis ton nouvel ami

Pour aller plus loin et créer un véritable lien affectif avec une nouvelle recrue, le mentoring est de plus en plus pratiqué par les entreprises. Le rôle du mentor est d’aider son collègue à développer son potentiel de manière autonome, en lui partageant son expérience du terrain. Cette relation de mentor à mentee s’établit uniquement sur la base du volontariat. Le mentor ne doit pas juger le travail de son mentee, ni même intervenir directement dans son évolution hiérarchique au sein de l’entreprise.

Chez GL Events, dans les bureaux de Lyon, on propose à chaque nouvelle recrue de choisir elle-même son “buddy” (son parrain) parmi les membres de l’équipe au bout de quelques jours d’intégration. C’est un excellent moyen de se familiariser avec les rites de l’entreprise, de s’imprégner de sa culture… et de découvrir les bons restos du quartier ! 

(Re)Donner vraiment du sens au quotidien

Même si c’est une question largement abordée depuis 2020, elle ne doit surtout pas être mise sous le tapis en 2022. La crise sanitaire a fait s’interroger beaucoup d’entre nous sur leur relation au travail. Pour retenir vos salariés et attirer de nouveaux candidats, vous devez donc, aujourd’hui plus que jamais, travailler sur les valeurs et la raison d’être de votre entreprise. 

Sentiment d’être utile, cohésion d’équipe, impact socio-environnemental et mission de l’entreprise deviennent des critères de choix de plus en plus importants pour les actifs et les futurs diplômés. Se rassembler concrètement autour d’un projet à impact positif ou ecofriendly, ou encore s’engager ensemble dans une association sont des actions concrètes et qui font sens. 

Chez TAK, communauté de consultants en développement Agile basée à Paris, au moins 10 % du temps de chaque collaborateur est dédié à un projet dit « utile et collectif », comme la création d’une boutique en ligne qui commercialise des ours en peluche 100 % made in France à base de matériaux recyclés. L’objectif ici n’est pas de générer du profit, mais de faire collaborer une équipe autour d’un projet qu’elle maîtrise de bout en bout.

Automatiser ce qui peut l’être 

En 2022, l’automatisation des processus RH se poursuivra et restera une des priorités des décideurs RH. L’accent doit être mis sur les points de contact entre le collaborateur et son organisation : chatbot RH, outil(s) pour identifier les talents ou pour vérifier les CV sont autant de solutions qui devraient prendre leur essor dans l’entreprise, dans un futur proche. « On assiste à une égalisation technologique entre les différents processus RH », affirme Antoine de Couëssin, analyste senior chez Markess.

La technologie doit donc être mise au service — encore et toujours — de l’expérience collaborateur. S’il est possible aujourd’hui d’envisager la digitalisation de l’expérience collaborateur, c’est bien parce que les processus aussi traditionnels qu’essentiels ont déjà opéré leur transformation. En effet, d’après l’enquête menée par le cabinet Exaegis, 99 % des décideurs RH ont automatisé la paie ; 81 % l’administration du personnel ; et 79 % les temps et les activités. Et vous, vous en êtes où ? 

Réapprendre à apprendre

Pendant la crise sanitaire, beaucoup d’initiatives et de projets ont été mis en stand-by. La formation — qui se fait maintenant le plus souvent en ligne ; on parle de “e-learning” — des collaborateurs a souvent fait partie des oubliés du confinement. Il a fallu en urgence se familiariser avec de nouvelles méthodes de travail et des outils collaboratifs que certains n’avaient jamais utilisés auparavant. 

Maintenant que le plus dur est passé, la marque employeur doit se faire le vecteur de nouvelles valeurs d’apprentissage. Il ne s’agit pas simplement d’empiler les offres et les modules de formation disponibles sur Internet. La marque employeur doit donner envie à tout le monde d’apprendre, d’être curieux et de rendre cette curiosité contagieuse au sein de l’entreprise.

Auteur(s)

  • Rédactrice en chef de Change the Work, j'explore le travail sous toutes ses coutures en espérant montrer l'importance du métier RH dans l'entreprise de demain...

Sur d'autres sujets...

La mémoire: les secrets pour l'entraîner
Bonnes pratiques

La mémoire : les secrets pour l’entraîner

La mémoire est utile dans la vie quotidienne comme dans le monde du travail, elle permet d’enregistrer des informations, de les conserver et de les restituer. Elle est complexe et peut être entraînée pour devenir plus performante.

Le Blue Monday, qu'est-ce que c'est ?
Bonnes pratiques

Le Blue Monday, c’est quoi?

Il a lieu tous les 3èmes lundis de janvier : le Blue Monday. Ce serait le jour le plus déprimant de l’année. Cette année c’est le 18 janvier.

Catalogue please !

Quelques informations pour l'envoi du catalogue

Demande de catalogue Change the Work

Vous nous avez vu SUR BFM ?

Testez Visio Boulot Dodo !