Le monde des Ressources Humaines est en pleine mutation. La fonction doit innover et se renouveler dans cette période de grande transformation digitale. Pour accompagner les étudiants souhaitant intégrer un poste en relation avec les ressources humaines, l’instauration de chaires RH au sein des institutions d’éducation supérieure permet de créer un pont entre les entreprises, les étudiants, la recherche et les universités. Allons découvrir des exemples de chaires RH, et ce qu’elles apportent en terme d’innovation !

Chaires RH et aspect social

Chaires RH grandes écoles

Les écoles de commerce proposent souvent des spécialisations liées aux ressources humaines dans leur cadre de leurs programmes grandes écoles. Les professeurs qui enseignent dans le cadre de ces spécialisations font aussi souvent de la recherche au sein des chaires RH des Ecoles. Ces dernières peuvent aborder des thématiques chères aux responsables RH, comme la responsabilité sociale par exemple.

Prenons l’exemple d’HEC Paris qui propose une chaire intitulée “Society & Organisation“. Cette dernière s’intéresse aux défis contemporains qui se posent aux organisations, et comment ces organisations ont en retour un impact sur la société. La chaire se spécialise sur des thèmes comme la digitalisation, le développement durable ou encore l’inclusion sociale. C’est dans ce contexte que la chaire a co-fondé en partenariat avec des grands groupes comme Danone et le prix nobel de la paix Mohammad Yunus le “movement for social business impact” en 2016. Le projet a pour objectif de contribuer à l’augmentation de la recherche et de la diffusion de connaissances sur le thème de l’inclusion sociale.

L’ESCP Europe, quant à elle, propose une chaire “Organisations, Leadership & Société” en collaboration avec la Société Générale. Mais l’école de commerce parisienne a également une autre chaire intitulée “Dialogue social et compétitivité des entreprises“, gérée en partenariat avec Renault, Airbus et Sodexo. Le dialogue social est en effet l’un des points où les RH agissent en tant que médiateur au sein d’une organisation. A cet effet, la chaire se pose comme source de connaissances par rapport à trois facteurs qui influencent la nature du dialogue social en 2018 : la mondialisation, l’individualisation et la digitalisation.

L’innovation et la performance au sein des chaires RH

Chaires RH étude de cas

Au travers de sa chaire Intelligence RH et RSE (entendre pour ce sigle réseau social d’entreprise), l’école IGS (i.e. Institut de Gestion Sociale) s’est impliquée en faveur de l’innovation RH. Dans cette vidéo, l’Institut, en collaboration avec BDO, explique les objectifs de la chaire. Nous pouvons les placer au sein de deux grandes catégories. La première est de comprendre l’intérêt de la digitalisation, et en particulier des réseaux sociaux d’entreprise, et leur impact sur la collaboration en interne. La deuxième est centrée sur les effets que les innovations RH ont par rapport au degré d’agilité d’une entreprise et ses structures organisationnelles (qu’elles soient hiérarchiques ou holacratiques comme chez Zappos !).

L’ESSEC business school a développé une chaire dénommée “Innovation managériale et excellence opérationnelle“. La chaire a noué des partenariats avec des départements consulting de groupe comme Renault Nissan Consulting, et a pour objectif d’expérimenter les nouvelles méthodes afin de définir les entreprises de demain. Voyons à présent des laboratoires qui permettent d’expérimenter en la matière !

Les student labs et les collaborations avec les RH

Chaires RH et student labs

A l’étranger, la chaire LaboRH en management Humain et transformations du travail a été créée par l’Université catholique de Louvain en partenariat avec le Centre de Recherche publique luxembourgeois. Mélange entre une chaire et un laboratoire d’expérimentation, la chaire a notamment proposé des solutions managériales à des sociétés luxembourgeoises pour assurer leur croissance future. Verdict : les RH des entreprises devront investir dans le capital humain de leurs collaborateurs afin de développer les connaissances de ces derniers et des nouveaux modèles managériaux.

Enfin citons l’initiative de notre entreprise Change the Work et son Student Lab’ lié aux innovations RH (dont le résumé en vidéo de l’édition de 2017 est disponible dans cet article). En partenariat avec le master 2 du CIFFOP de l’Université Panthéon-Assas, et en utilisant les méthodes liées au design thinking, les étudiants apportent des solutions à des problématiques RH d’entreprises partenaires. Le programme a d’ailleurs été reconduit cette année (les détails ici !).

 

Les chaires RH : source d’inspiration pour les entreprises
5 (100%) 15 votes