De nos jours, toutes les formes de recrutement sont les bienvenues pour tenter de dénicher LA perle rare. Les entretiens ne sont plus classiques et de nouvelles méthodes émergent dans les grands groupes : escape games, chatbots, etc. Toutefois, certaines nouvelles méthodes sont délaissées aussi vite qu’elles sont arrivées. Focus aujourd’hui sur Google qui a décidé d’arrêter le recrutement par brain teasers.

Brain teasers : Google, Apple, Facebook, les rois de ce type de recrutement

brain-teasers-google

Tout d’abord, nous allons vous expliquer à quoi s’apparentent les brain teasers. Ces derniers sont des interviews basées sur des situations (loufoques, voire ridicules parfois) auxquelles le candidat doit répondre. Des questions sont posées au candidat qui doit tenter de résoudre le problème initialement posé. Mais ce problème n’est pas du type : j’ai 10 pommes, j’en mange 2. Combien m’en reste-t-il ? Evidemment, non. Les questions et les situations sont très cocasses et les réponses ne sont pas des plus évidentes. Le but ? Dénicher un talent très astucieux et very smart. Apple, Facebook et Google, les trois géants de la génération actuelle, sont friands des brain teasers. En voici quelques exemples traduits de l’Anglais :

Facebook : Un gangster russe vous kidnappe. Il prend son revolver et y insère deux balles. Elles sont mises dans un ordre consécutif dans ce revolver initialement vide et pouvant contenir un total de six balles. Le kidnappeur russe tire la première balle. Vous êtes vivant. “Tu veux que je tire la prochaine balle ?” vous dit-il. Pour chaque possibilité, quelle est la probabilité de vous faire tuer ?

Apple : Vous avez devant vous trois boîtes contenant des pommes et des oranges. Une boîte contient des pommes, une des oranges et la troisième des oranges et des pommes. Chaque boîte a une étiquette “pommes” ou “oranges” ou “pommes et oranges” mais aucune étiquette ne correspond à ce que la boîte contient. En ne regardant qu’un seul fruit, quelle est la probabilité pour attribuer directement les étiquettes correctement ?

Ces questions et ces situations sont donc les brain teasers. En somme, des situations qui sollicitent de se creuser les méninges. Les candidats doivent alors répondre correctement pour se montrer comme le futur collaborateur idéal. Une façon de recruter très en vogue car elle a pour but de ne plus se focaliser uniquement sur les CV mais également sur les soft skills et compétences des candidats. Un moyen donc de placer l’humain et son intelligence au centre de l’entretien et non plus le classique CV et les expériences acquises par le candidat.

Toutefois, bien que Google ait été adepte de ces brain teasers, le géant a décidé d’arrêter ce type de recrutement car ils étaient, selon le groupe, une perte de temps inutile. En outre, Google s’est aperçu – et cette raison est la principale cause de l’arrêt des recrutements par brain teasers – que cela ne prédisait rien en terme de personnalité des candidats.

Les nouvelles méthodes de recrutement de Googlebrain-teasers-google

De nouvelles idées et innovations liées au recrutement ont dû être mises en place pour pallier à l’absence des brain teasers. De ce fait, depuis début 2018, Google a décidé de recruter d’une nouvelle façon (qui ne fait pas l’unanimité). En effet, il est désormais nécessaire que tout un groupe de managers valide les nouvelles recrues, c’est-à-dire que chaque manager doit dire si, oui ou non, il est d’accord avec le recrutement du candidat en question. Il peut dire “non” et n’a pas besoin de se justifier, ni de motiver son choix. Si le manager dit oui, il doit cependant être nécessaire que les autres managers suivent ce choix pour que le candidat soit recruté. Une méthode qui choque littéralement les anciens managers ou managers plutôt “classiques” qui pensent que les candidats ne devraient pas subir un tel choix si injuste. Toutefois, Google ajoute que ce type de recrutement est la clé de toute bonne humeur dans un groupe de collaborateurs. En effet, le géant affirme que lorsque, au sein d’un même groupe, les opinions des managers divergent, la performance et la productivité de l’équipe en pâtit. Il semble donc nécessaire que les managers soient d’accord sur les nouvelles recrues afin d’avoir une team coordonnée et soudée. Une façon pour Google de montrer que l’esprit de groupe est plus fort que tout pour atteindre ses objectifs.

Brain teasers : Google met fin à ce type recrutement
3 (60%) 2 votes

Auteur(s)

  • Curieuse et passionnée de lecture, j’écris depuis que je sais tenir un stylo. Les sujets qui me tiennent à cœur sont le bien-être au travail, les notions juridiques, les conditions des femmes et… le chocolat !