Tebicom : ces entreprises qui passent à l’holacratie

Holacratie dans l'entreprise Tebicom
L'holacratie est une forme de management constitutionnel. Elle est fondée sur la mise en œuvre formalisée de modes de prise de décision et de répartition des responsabilités communs à tous. C’est le cas de l’entreprise Tebicom.

Partagez cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

L’holacratie est une forme de management constitutionnel. Elle est fondée sur la mise en œuvre formalisée de modes de prise de décision et de répartition des responsabilités communs à tous. C’est le cas de l’entreprise Tebicom. 

L’holacratie 

Supprimer les positions de pouvoir et la bureaucratie, donner plus d’agilité à l’entreprise… Les bienfaits supposés de l’holacratie sont tels que ce système de gouvernance mis au point en 2001 par un éditeur de logiciels américain, Ternary Software, a depuis fait des émules. Le cas le plus emblématique fut celui de Zappos. Celui-ci annonçait début 2014, qu’il passait à ce mode d’organisation enterrant la notion de hiérarchie. Plus simplement, en holacratie, les tâches de l’organisation sont réparties en “rôles”. Chaque rôle est joué par une seule personne, qui a le pouvoir de décision sur celui-ci. Ainsi, les collaborateurs savent exactement qui fait quoi, et qui a autorité sur quoi. Cette posture d’holacratie, permet que l’ensemble des acteurs aient une culture commune de l’entreprise. Ainsi donc, chacun peut ajouter une valeur ajoutée à l’entreprise. 

Tebicom

Créée en 2004, Tebicom est une entreprise de 55 employés, elle apporte des solutions innovatrices dans le domaine des infrastructures informatiques. C’est un complexe qui englobe les systèmes, les réseaux ainsi que la sécurité.  En 2020, quatre associés de l’entreprise Suisse romande ont exploré de nouveaux modèles de gouvernance. Leurs enjeux ? Toujours au service du client, piloter au mieux leur nouvelle stratégie avec leurs collaborateurs pleinement acteurs du changement. C’est à la suite d’une formation avec L’institut iGi qu’ils tombent sur l’holacratie. Un changement qu’ils jugent nécessaire pour responsabiliser leurs employés et engager de nouvelles générations dans leur entreprise.

Après un travail de préparation, les quatre dirigeants associés ont ratifié la constitution le 14 février 2020. Ils sont donc passés à un modèle de management holacratique. Ils ont fait le choix de distribuer la gouvernance auprès des 55 employés et non plus seulement auprès de la direction. L’enjeu principal de Telecom est de mettre à contribution chaque compétence de l’entreprise. Les tébi comiens (nom donné aux collaborateurs de Tebicom) sont la première source de compétences de l’entreprise.

En passant par l’holacratie en entreprise, Tebicom souhaite libérer la parole et faire émerger la créativité au sein de l’entreprise. Afin de les aider dans cette démarche, l’entreprise Tebicom a fait appel à l’outil de management Glassfrog. Cela permet de hiérarchiser les collaborateurs au sein de Tebicom. Chacun a un rôle assez précis et cela permet de suivre une organisation constitutionnelle. 

Vidéo 

Ils ont partagé leur première expérience à travers cette vidéo, et répondu aux questions des participants. Avec Alexandre Gauthier, dirigeant associé, apportant une polarité business, et Paola Caputo, responsable RH, apportant une polarité humaine.

https://igipartners.com/tebicom-sa-part-en-holacratie

Auteur(s)

Sur d'autres sujets...

Le Cnes a récemment mis en place une démarche de prospective des métiers RH. En créant des groupes de recherche, cette entreprise souhaite définir l'avenir de leurs métiers.
Bonnes pratiques

Prospective des métiers RH au CNES

Le centre national d’étude spatiale (CNES) a récemment débuté sa démarche sur la prospective des métiers RH. En effet, cette entreprise composée de 2 400

Catalogue please !

Quelques informations pour l'envoi du catalogue

Demande de catalogue Change the Work

Vous nous avez vu SUR BFM ?

Testez Visio Boulot Dodo !