Le recrutement est en train de se transformer, vous le savez. Aujourd’hui, il ne suffit plus de poster une offre sur vote site web ou sur un jobboard quelconque, il faut aller chercher les meilleurs là où ils sont. Et là où ils sont, ce peut être n’importe où : sur Snapchat, Instagram, Airbnb, Couchsurfing ou encore Github. Notre prochaine session de formation “sourcing hacks” arrive très bientôt. Pour vous y préparer j’ai décidé de vous partager quelques hacks qui devraient vous plaire.

Aujourd’hui, de nombreux services demandent à leurs utilisateurs de bien remplir leur profil pour être mis en avant, des services qui travaillent sur la confiance entre utilisateurs. Oui, vous avez deviné, je pense à des services tels que Airbnb ou encore Couchsurfing. “Je ne comprends pas très bien ce qu’il faut faire” me direz-vous. Faut-il aller regarder tous les profils un à un jusqu’à trouver son bonheur ? Et non, heureusement Google a travaillé pour nous !

Sourcer des profils là où on ne s’y attend pas

Recruter sur Airbnb : l’idée est de comprendre la manière dont Airbnb affiche ses utilisateurs et les URL utilisés. Pour ce faire, Airbnb utilise l’URL : airbnb.com. On va donc réutiliser cet URL puis lui ajouter les métiers qui nous intéressent puisque l’utilisateur est censé l’avoir renseigné. Alors on va sur Google (oui, oui dans la barre de recherche) et on tape ça par exemple (si on cherche un développeur à Londres)

site:airbnb.com "software engineer" "London"

Et là c’est magique de nombreux profils apparaissent qui correspondent à votre recherche.

Encore mieux, vous allez pouvoir aller voir leur description, les commentaires sur leur manière d’accueillir ou d’être accueillis. Et tout ceci peut vous en dire beaucoup sur une personne. Peut-être pas pour recruter un développeur, mais pour recruter une personne qui sera amenée à échanger avec vos clients, par exemple. Vous avez compris il vous suffira donc de modifier les informations entre guillemets pour d’autres types de profils dans d’autres villes.

Et le recrutement sur couchsurfing alors ? Couchsurfing utilise à peu près le même type d’URL pour ses utilisateurs. Cette fois, on tape donc ça sur Google (on cherche un community manager pour notre filiale de Barcelone) : 

site:couchsurfing.com/users “community manager” Barcelone 

Petit + avec ces sites web contrairement à linkedin :  vous allez pouvoir en savoir plus sur les intérêts de ces futurs talents (par exemple si vous êtes recruteur chez Ubisoft, vous pourrez voir si lui ou elle est intéressé(e) par les jeux vidéos). Mais vous allez aussi pouvoir découvrir leur manière d’être avec les autres, puisque des utilisateurs auront laissé des commentaires sur leurs expériences avec eux..

Sourcer des développeurs

Bon, je vous mets un peu dans le contexte : on ne cesse de vous casser les oreilles avec le recrutement de développeurs, il faut des développeurs et en plus de bons. Mais apparemment ils sont difficiles à trouver… alors comment faire ?

Il y a plein de méthodes, plein de start-up spécialisées dans le sujet et on en parlera, mais aujourd’hui j’aimerais vous parler de Github. Github c’est un peu le linkedin du développeur, c’est là où ils vont pour crâner (un peu) et pour collaborer sur des projets (surtout). Vous savez la mode est au open-source, un développeur crée quelque chose le met en ligne et d’autres geeks débarquent et améliorent le produit. Bon, je vous le dit tout de suite, un développeur qui contribue à plein de projets open-source est normalement un profil intéressant pour vous.

Mais alors comment le reconnaître ?

Chaque développeur a un profil avec ses contributions, un profil de folie, ça ressemble à ça :

Recrutement sur github

Vous avez dû voir le petit tableau avec tous les carrés verts en bas. Chaque carré vert représente sa contribution à la communauté. Inutile de vous dire qu’Addy a beaucoup contribué (Si vous voulez le recruter, il travaille chez Google, il va falloir faire mieux en termes de défi technique et de salaire pour l’attirer…Courage !).

Bon, il y a aussi de très bons développeurs qui ont beaucoup moins contribué, ça se trouve (et ça coûte moins cher).

Maintenant vous avez la clé !

Ok, mais vous allez me dire, maintenant que j’ai trouvé ma perle, comment je fais pour le contacter s’il n’a pas affiché son mail comme Addy ? 

Allez, je vous donne un petit truc (ça va piquer les yeux mais pas besoin de comprendre pour que ça fonctionne, ok ?). Bon alors, vous avez trouvé le développeur de vos rêves, prenons au hasard Evan qui a créé un langage (rien que ça) :

Beaucoup de carrés verts mais pas d’adresse mail pour le contacter. 

Du coup, je vais prendre l’adresse suivante : https://api.github.com/users/XYZ/events/public

Puis remplacer XYZ par son pseudo github que vous trouverez sous son nom (yyx990803), ça donne donc ça et je l’ouvre dans mon navigateur : https://api.github.com/users/yyx990803/events/public

Et là Ahhhhh, vous arrivez sur une page qui fait peur, comme ça : 

Sourcer sur Github

Pas de panique, il vous suffit de rechercher sur la page, en faisant CTRL + F et de mettre un petit @ dans la barre de recherche. Et hop surprise, on trouve son adresse mail :

Vous n’avez plus qu’à lui envoyer un mail très convaincant pour lui montrer comme il devrait travailler et…

… voilà !

Si vous avez envie d’apprendre plus de hacks pour devenir de super sourceurs, n’hésite pas à vous inscrire à la prochaine session de formation Change The Work.

Sourcing en recrutement : quelques techniques originales
5 (100%) 4 votes

Auteur(s)

  • Rédactrice en chef de Change the Work, j'explore le travail sous toutes ses coutures en espérant montrer l'importance du métier RH dans l'entreprise de demain...