Un site carrière attractif et performant : comment faire ?

site carrière

Partagez cet article

Qui dit monde digitalisé, dit recrutement digitalisé : une page ou un site carrière a pour objectif premier de mettre en avant les offres d’emploi de votre entreprise et de faciliter le processus de candidature. Évidemment, pour séduire et attirer les meilleurs candidats, cela n’est pas suffisant.

Les meilleurs sites carrières proposent une véritable expérience utilisateur aux futures recrues pour leur donner un maximum d’informations sur les postes à pourvoir et les orienter vers celui qui leur convient le mieux. 

À l’heure de la guerre des talents, la vitrine « emploi », « valeurs » et « mission » de votre entreprise doit donc faire l’objet d’une réflexion aboutie et constante sur le fond ainsi que sur la forme pour atteindre ses objectifs. 

Que mettre en valeur sur cet espace ? Comment guider les candidats et les inciter à postuler ? Que votre entreprise possède déjà un site carrière ou que vous soyez en pleine réflexion sur le sujet, voici quelques conseils et bonnes pratiques pour le rendre le plus attractif possible. 

Quel est l’objectif principal de votre site carrière ?  

La réponse peut varier dans le temps, mais elle est essentielle pour un site existant ou en projet. Guider rapidement le candidat vers l’offre qui lui correspond, c’est-à-dire, pour utiliser un vocabulaire marketing, convertir ? Ou bien proposer le maximum d’informations sur son secteur d’activité, du contenu sur les postes à pourvoir, c’est-à-dire miser davantage sur la notoriété dans un premier temps ? Cela dépend en partie de la réputation de votre entreprise et de votre secteur d’activité. 

Le site carrière d’Amazon, par exemple, fait partie des plus minimalistes qui soient. Le parti pris du géant du e-commerce : tout le monde connaît Amazon et, malgré les critiques adressées à l’entreprise de manière régulière, les candidatures affluent en masse. Le site carrière fait donc office de poste d’aiguillage, sans fioriture aucune ; une boîte postale à CV, en quelque sorte.

En revanche, certaines industries, comme la banque ou l’assurance, ne peuvent pas se permettre le luxe du minimalisme. Ces secteurs moyennement attractifs doivent se présenter sous leur meilleur jour. 

Régulièrement cité comme l’un des meilleurs sites carrière du web, celui d’AXA propose un design sobre et intuitif avec toutes les informations essentielles accessibles en un clic. 

La barre de recherche placée tout en haut de la page facilite la recherche d’informations et on retrouve très vite des rubriques qui intéressent les candidats, comme la découverte de métiers, le processus de recrutement, ainsi qu’un espace étudiant pour les jeunes talents. Un juste équilibre entre informations et possibilité de candidater rapidement.

De l’importance de la user experience

70 %, c’est le taux moyen d’abandon sur les sites carrière ! Ce que recherche avant tout le candidat, c’est une expérience de navigation simple et rapide. Si votre page ou votre site carrière offre une navigation plus lente et moins aisée que la moyenne des autres sites du web (comme les sites e-commerce, les sites de news, etc.) auxquels sont habitués les candidats, la bataille est perdue d’avance ! 

Selon le dernier baromètre EasyRecrue-HEC qui date de 2019 : « Pour les candidats, la présence ou non de bugs et l’efficacité du site carrière sont plus importantes que le design du site. » Nous pouvons en tirer deux enseignements.

Il faut simplifier au maximum la navigation et se débarrasser de tous les obstacles qui se mettent en travers du candidat potentiel. Ce dernier doit pouvoir trouver le « job de ses rêves » — si ce job existe — et déposer sa candidature le plus rapidement possible.

Par exemple, ne pas rendre obligatoire la création d’un profil pour postuler ou proposer un suivi de candidature par envois d’e-mails pour tenir informé le candidat sont deux façons de fluidifier et améliorer la navigation sur votre page ou site carrière.

Pour faire la différence, vous pouvez également faciliter l’importation de CV via LinkedIn ainsi qu’un espace de candidatures spontanées comme sur le site Auchan Retail. Soyez souple sur les formats de documents acceptés et minimaliste dans le nombre de champs à remplir avant de valider.

Ensuite, il faut être au top techniquement. Certaines entreprises, comme Renault, ont fait appel à des spécialistes du e-commerce pour fluidifier la navigation sur leur site carrière. C’est ce que confirme de manière volontairement provocante Bertrand Duperrin,  head of people and operations chez Emakina, dans un récent article publié sur son blog : « Un site carrière est un site e-commerce qui vend des jobs. Si vous vous demandez exactement ce que cela veut dire, allez au bout du couloir parler à ceux qui s’occupent du e-commerce dans votre entreprise. Mais pour aller à l’essentiel, votre but est de convertir (avoir des candidatures), pas de communiquer. »

Les erreurs les plus fréquentes

L’erreur classique est de croire que tous les candidats commencent leur recherche d’emploi par la homepage, consomment un peu de contenu, puis postulent. Faux et archifaux ! Tous les parcours utilisateur sont différents. Vous devez donc soigner chaque étape, chaque page de votre site carrière. 

Par exemple, sur le site carrière de Mazars, du contenu vidéo sur l’entreprise est facilement accessible, quelle que soit la page que vous consultez. Le site mazarsrecrute propose même un chatbot-coach qui répond aux questions et guide les candidats tout au long de leur navigation sur le site. L’objectif est de faire baisser le taux de rebond en accompagnant au maximum le candidat.  

Deuxième erreur : penser que les candidats connaissent déjà votre entreprise, ses codes, son organisation, son jargon, etc. Si vous parlez une langue qui leur est étrangère, faite d’acronymes et de sous-entendus, vous allez décourager nombre de bons candidats. Un bon exemple de ce qu’il ne faut pas faire est le site du gouvernement français dédié au recrutement des métiers du digital. On peut y lire des descriptions de poste de type : « DNUM SDCAST BENT 75 / Expert IA Mob», ou encore « DRCPN-SAG-DSLSI-Ingénieur SIC de la brigade d’intervention sur les projets numériques de la PN H/F ».


Dernier point technique : la connexion avec votre ATS (ou la page de dépôt de candidature) doit être fluide et transparente pour l’utilisateur. Une page de redirection ou site dont le “look & feel” change brusquement est toujours décevant.sit

Auteur(s)

  • Rédactrice en chef de Change the Work, j'explore le travail sous toutes ses coutures en espérant montrer l'importance du métier RH dans l'entreprise de demain...

Sur d'autres sujets...

Obsolescence des compétences
Enquêtes

Comment lutter contre l’obsolescence des compétences

Concept apparu dès les années 1970, l’obsolescence des compétences peut être définie comme « l’insuffisance des savoirs ou compétences actualisés nécessaires à un travailleur pour

Entreprise inlusive
Enquêtes

Comment devenir une entreprise plus inclusive ?

L’entreprise inclusive est devenue un terme à la mode. De nombreuses entreprises s’en réclament d’ailleurs aujourd’hui. Dans une société où les revendications sociales et sociétales

Catalogue please !

Quelques informations pour l'envoi du catalogue

Demande de catalogue Change the Work