63 % des entreprises n’embaucheront pas de “talents tech internationaux” pour cette rentrée 2020. Le frein N°1 : trop de difficultés pour les attirer en France.

La pandémie de Covid-19 et l’annulation de la délivrance des visas dans certains pays pour les salariés qualifiés de la tech ont eut un impact néfaste pour le recrutement des talents internationaux lors de cette rentrée 2020. SettleSweet, acteur français référent spécialisé dans l’accompagnement à la recherche de logement et l’aide à l’installation des salariés en mobilité géographique, dévoile les résultats d’une enquête menée auprès de 2 167 dirigeants et professionnels. Force est de constater que le contexte actuel ne semble pas favorable au recrutement de profils technologiques internationaux. En effet, plus de 63 % des entreprises interrogées avouent qu’elles ne prévoient pas d’embaucher des personnes qualifiées de “talents tech” internationaux pour cette rentrée 2020.  

Des raisons multiples 

Parmi toutes les raisons pouvant être évoquées, afin d’expliquer l’absence de recrutements de talents technologiques internationaux, trois facteurs sont cités : 68 % éprouvent trop de difficultés pour les attirer en France, 61 % ne prévoient plus aucun recrutement cette année et 57 % sont freinés par les démarches administratives. Malgré cette volonté de recrutement, l’année 2020 risque d’être relativement calme puisque 63 % des entreprises qui recrutent n’ont prévues aucune embauche d’ici la fin de l’année. Une baisse significative qui semble être aggravée par la crise sanitaire. 

Auteur(s)

0 0 vote
Article Rating
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x