La Qualité de Vie au Travail est une notion toujours plus présente au sein des organisations qui se veulent plus attentives à l’environnement de leurs collaborateurs.  Les enjeux ? Le développement de l’attractivité de l’entreprise, de la motivation professionnelle, mais aussi de la fidélisation des salariés. Cette QVT permet une certaine productivité et une performance plus importante pour l’entreprise. Découvrez comment améliorer cette Qualité de Vie au Travail.

 

QVT : comment mesurer l’humeur des collaborateurs ?

 

La QVT n’est pas juste synonyme de l’environnement de travail et des locaux que l’entreprise propose à ses collaborateurs. Elle est également liée aux différents modes de management, à l’interaction entre les managers et les collaborateurs, etc. Toutes ces ressources sont donc essentielles pour atteindre une très bonne qualité de travail en entreprise. Mais comment savoir si l’environnement convient aux collaborateurs ? Comment savoir si leur travail et leurs missions leur offrent une bonne qualité de travail ?

Pour cela, il suffit de mesurer l’humeur des collaborateurs ! En effet, ces derniers vont se prêter au jeu d’un questionnaire établi par l’entreprise. Les collaborateurs devront répondre en fonction de leur humeur et de leurs attentes. Un exercice de plus en plus commun aux entreprises qui mettent en place cet outil intermédiaire entre les collaborateurs et les managers. Plus original encore, le cas d’Etam qui a instauré un HUB managérial dont une des fonctions se révèle justement être une météo managériale.

En outre, bien que beaucoup d’entreprises se montrent attentives à leurs collaborateurs, la prise en considération de leur humeur ainsi que le fait d’être sondé ne sont plus les uniques attentes des employés. En effet, les générations Y – les millenials – et les générations Z attendent  leurs employeurs au tournant : elles veulent une meilleure qualité de travail que leurs prédécesseurs. Toutefois, les salariés ne veulent plus être sondés, ils veulent être écoutés. Et leurs attentes ont changé. Le “beau bureau” n’est plus leur seule préoccupation.

Comprendre les générations Y et Z et leurs attentes

 

Les générations Y et Z n’ont plus les mêmes attentes que leurs prédécesseurs et pour améliorer la QVT des collaborateurs, les entreprises sont prêtes à écouter leurs besoins et à adapter leurs méthodes de management pour les satisfaire. Mais que souhaitent justement les plus jeunes générations ?

61% de la génération Z favorisent la QVT au salaire

Ces deux générations ne sont pas tout à fait les mêmes. En effet, les jeunes de la génération Y souhaitent un réel équilibre entre leur vie pro et leur perso, signe pour eux d’une bonne Qualité de Vie au Travail. Le travail d’équipe et le partage des tâches sont deux autres priorités pour la génération Y qui estiment une bonne qualité de vie en entreprise lorsque ces critères sont réunis.

La génération Z, quant à elle, souhaite des projets innovants et une entreprise éthique, deux notions qui sont la clé d’une bonne Qualité de Vie au Travail. Enfin, 61% de la génération Z favorisent la QVT au salaire.

Le dénominateur commun de ces deux générations est le bon environnement de travail où le sourire et la convivialité doivent être présents mais sans trop de bruit. En effet, les informations qui découlent le plus souvent des études sont claires : les collaborateurs issus de ces deux générations souhaitent éviter la pollution sonore qu’ils estiment comme nocive dans toutes leurs situations de travail.

Exemples d’organisation pour améliorer la Qualité de Vie au Travail

Pour améliorer la qualité de vie de ses collaborateurs, le cabinet d’audit PwC a mis en place une salle du nom de “PwCool” où les salariés peuvent se détendre et se relaxer. L’entreprise instaure également un service de conciergerie, estimant que le bien-être au travail est source de motivation et facteur d’engagement pour ses salariés. 

Autre innovation chez Deloitte  du personnel médical propose des séances de relaxation et même de sophrologie pour les collaborateurs qui le désirent.

Quant à l’entreprise EY, un système de médecine 3.0 a été mis en place. Cette innovation est une cabine médicale nommée “Consult Station” et a pour but de permettre aux salariés de réaliser une téléconsultation avec un médecin généraliste. À la fin de la séance médicale, une ordonnance est délivrée au besoin et tout est directement pris en charge par la sécurité sociale et la mutuelle du collaborateur. Une pratique qui permet au salarié de consulter un médecin en toute discrétion, la confidentialité et le secret médical n’étant pas violés. 

Enfin, l’entreprise Total a créé un laboratoire photo et même une bibliothèque pour inciter les collaborateurs à se divertir et se détendre. 

Qualité de Vie au Travail : comment l’améliorer ?
5 (100%) 4 votes

Qualité de Vie au Travail : comment l’améliorer ?

by Fiona VISOCCHI time to read: 3 min
0