Comment utiliser les podcasts pour enrichir vos formations e-learning ?

podcasts e-learning

Partagez cet article

E-learning managers, ouvrez grand vos oreilles : plus de 6,3 millions de Français écoutent quotidiennement au moins un podcast, et ce format connaît une croissance fulgurante de 52 % par an (étude Louis Harris, 2019). Les plateformes de streaming musical proposent toutes, aujourd’hui, une catégorie grandissante de podcasts. Le numéro 1 du secteur, Spotify, en compte aujourd’hui plus de 700 000 dans son catalogue. Tous les médias nationaux possèdent le leur. 

Et même les entreprises s’y mettent ! Avoir son propre podcast est un atout de marque, permettant de prendre la parole sur un sujet de son secteur d’activité et de créer un lien unique avec son client.

Dans le cadre d’une formation e-learning, il est possible de proposer des modules en format audio pour que les apprenants les téléchargent. 

Son atout principal est bien sûr son don d’ubiquité. Pour l’enseignement asynchrone, le podcast bat tous les autres médias à plate couture.

Outre sa facilité d’accès, il offre une utilisation simple et flexible. Toutes les applications de podcast intègrent des fonctionnalités pour organiser ses lectures, les reprendre automatiquement là où elles ont été interrompues ou recevoir des notifications lorsqu’un nouvel épisode est disponible. 

La « consommation » même du média podcast offre une certaine souplesse, puisqu’il ne monopolise pas son auditeur à 100 % comme une vidéo ou un article. L’écoute d’un podcast peut se faire en voiture, en marchant ou en faisant son footing… bref, il offre des opportunités de consultation différentes des autres médias.

Le podcast est-il un support pédagogique adapté au e-learning ?

Oui, le podcast répond à certains besoins ; par exemple, lorsqu’il s’agit d’une interview ou d’une thématique que l’on peut traiter sans éléments visuels. 

Aude Pichaud, directrice commerciale France chez Kellog’s, explique que ce qui l’a convaincue d’utiliser les podcasts pour ses modules de formation, « c’est avant tout la facilité d’utilisation et l’agilité de l’outil podcast ». Kellogg’s plaçant la formation au cœur de sa stratégie, l’enjeu pour elle était « de mettre en place un tout nouveau programme digitalisé de formation pour la force de vente, qui est composée de 80 chefs de secteur, afin de les garder à bord et de les faire évoluer ».

Pour ce faire, l’entreprise a fait appel à Tootak pour créer une série de podcasts de type “masterclass” en vue de travailler, par exemple, sur la préparation des rendez-vous ou la perception des clients. Le podcast permet d’offrir à l’apprenant un contenu d’expert qu’il peut consulter à son rythme pour découvrir ou approfondir des concepts ou notions nécessaires à sa formation.

Le podcast comme « fixateur des compétences à long terme » ? 

Nous retenons seulement 10 % environ de ce que nous apprenons durant une formation ; le cerveau sélectionne une partie des informations, car il ne peut tout absorber. Mais alors, pourquoi ne pas envisager le podcast comme un « fixateur de compétences » en proposant un podcast après une formation en présentiel ? Ceci permettrait alors au cerveau de mobiliser à nouveau l’essentiel de ce qui a été vu durant la formation, fixant ainsi les connaissances sur le plus long terme.

Pierre Denis, fondateur de la société Tootak — production et édition de supports audio de formation B2B —, le confirme : « La force des podcasts, c’est de pouvoir balayer des savoir-faire et des savoir-être. Et, comme on le sait, pour qu’une formation soit efficiente, il faut de la mise en pratique et de la répétition. L’audio s’avère donc parfait pour mémoriser, faire passer des messages, des émotions. C’est un outil performant. Ce qu’on apporte en plus, c’est la précision du langage et, contrairement à d’autres modalités pédagogiques, l’apprenant peut se créer sa propre image mentale. »

Et d’autres entreprises s’y sont mises, comme Canal+ avec une série de podcasts sur le thème de la QVT, ou encore Henkel et Carte Noire pour informer leurs équipes marketing sur les nouvelles tendances du digital. 

Les résultats sont assez probants, voire supérieurs à certains autres formats : 88 % des podcasts « formation » sont entièrement terminés et il y a 32 à 70 % de likes en moyenne sur chaque épisode proposé aux apprenants.

Certaines fonctionnalités peuvent ensuite être greffées à l’application de podcast pour mesurer l’efficacité ; il y a des modules d’évaluation des acquis via des QCM par exemple . Vous pouvez savoir exactement qui consomme quoi, sur quel épisode, s’il y a des contenus qui ne plaisent pas ou, au contraire, des thématiques à creuser.

Quels sont les moments clés pour utiliser un podcast dans une formation ?

Avant la formation

Pourquoi ne pas utiliser le podcast comme un outil de publicité et de communication pour attirer l’attention de vos apprenants ? Par exemple : une bande-annonce de votre formation, un extrait audio gratuit, des mini-épisodes teasers de vos modules, des remontées clients…

Par exemple, AKTO — opérateur de compétences, services RH — a lancé une radio interne (Radio Bel Air) avec notamment une chronique, Vis mon job, pour découvrir le travail, le poste ou le métier d’un collaborateur. Ces pastilles radiophoniques sont rendues disponibles à l’écoute avant chaque module de formation e-learning dans le but de les rendre plus vivants.

En début de formation 

L’audio vous permet de présenter facilement les grandes étapes de votre formation ou d’en faire l’introduction. C’est également un bon moyen pour rappeler les notions qui doivent être acquises avant de commencer la formation. Vous pouvez rendre l’épisode disponible le jour même du début de la formation. 

Pendant la formation 

Les possibilités sont variées :

  • enregistrement audio de votre cours en présentiel pour que vos élèves puissent réécout
  • er vos propos en cas d’absence ou pour réviser ;
  • compléments au cours de la formation (interview, cas concret, exemple raconté sous forme de storytelling…) ;
  • séquence « pour aller plus loin » avec des notions plus complexes.

Arkopharma — laboratoire pharmaceutique spécialisé dans l’homéopathie et la naturopathie — utilise le podcast pour communiquer auprès des 120 commerciaux mobiles qui démarchent au quotidien les pharmacies et les médecins. Arkoradio propose un podcast hebdomadaire avec des épisodes qui durent cinq minutes, en plus de quelques numéros hors-séries. Les contenus audio ont pour objectif de développer la connaissance, le savoir. Ils permettent également de transmettre les meilleures pratiques et créer du lien entre des équipes qui ne se voient presque jamais. 

Les résultats d’audience montrent qu’en moyenne, 72 % de la cible visée est atteinte chaque semaine ; 73 % des lectures sont enclenchées en mobilité.

C’est l’exemple typique du podcast qui s’écoute en mangeant son sandwich dans la voiture ou dans une salle d’attente. Aucun autre canal de communication interne n’est aussi pratique que le podcast dans ces situations-là. 

Fin de formation 

Le but est de consolider les apprentissages par des résumés, des synthèses, des dialogues marquants, voire de rassembler les interventions qui ont eu lieu pendant vos formations, comme un back-up. Les podcasts peuvent accompagner l’apprenant tout au long du parcours de formation, lui permettre d’aller plus loin sur certains thèmes et/ou de revenir et de mieux assimiler les notions clés de sa formation, à son rythme et au moment le plus opportun.

Le podcast vient s’ajouter au déjà large panel de ressources pédagogiques disponibles et enrichir vos parcours de digital learning. Pensez-y pour vos prochains projets !

Dans un prochain article, nous aborderons les aspects techniques de la production d’un podcast de formation.

Auteur(s)

  • Rédactrice en chef de Change the Work, j'explore le travail sous toutes ses coutures en espérant montrer l'importance du métier RH dans l'entreprise de demain...

Sur d'autres sujets...

Catalogue please !

Quelques informations pour l'envoi du catalogue

Demande de catalogue Change the Work

Vous nous avez vu SUR BFM ?

Testez Visio Boulot Dodo !