Méthodes agiles définition simple

Les méthodes agiles correspondent à des actions innovantes, qui mettent au centre les préoccupations et les demandes des clients. S’en suit une approche expérimentale afin de répondre aux besoins du client, de manière pratique et collaborative.

Méthodes agiles définition

Méthodes agiles définition

D’où viennent les méthodes agiles ?

L’ouvrage de référence dans le domaine s’intitule le Manifeste Agile et a été publié en 2001. A l’origine, le livre a été publié par 17 experts d’applications et de logiciels afin de développer de nouvelles méthodes dans la conduite du changement. Avec l’explosion du big data, l’émergence de nouvelles méthodes pour prendre en compte des exigences toujours plus importantes des clients devient nécessaire. L’agilité devient un adjectif caractéristique clef, et c’est ainsi qu’on assiste au développement des méthodes agiles.

Quelles sont les étapes d’une approche agile ?

Pour améliorer l’agilité, il faut tout d’abord commencer par l’étape de backlog. Ensuite, à l’instar des méthodes prédictives, la prochaine étape de la démarche agile est la planification. En effet, planifier est la première étape nécessaire pour collaborer de manière agile. Ensuite, on passe à l’étape de réalisation de projet. Cette réalisation doit être incrémentale. Par la suite, l’étape de livraison aura lieu. C’est après ce moment décisif que le cycle en V va faire son chemin. En effet, les nouvelles demandes des parties prenantes au projet seront prises en considération lors de ce cycle. Enfin, cela sera intégré à l’ultime étape que l’on appelle communément le sprint.

Quelles sont les principales caractéristiques des méthodes agiles ?

Une approche agile dans la résolution d’une problématique constitue un changement de vision au niveau du management de projet. Lors d’une gestion de projet agile en effet, tout est centré autour du client. Pour cela, ces nouvelles méthodes proposent une approche itérative, tout en ne lésant pas sur les exigences.

Les méthodes agiles peuvent s’avérer très utiles dans la gestion d’un processus de développement, de logistique ou encore de conduite du changement, où des caractéristiques de leadership sont souvent requises afin de mener à bien les projets concernés. Tout comme le lean management, les méthodes agiles se basent sur une philosophie circulaire et efficiente d’amélioration continue.

Quelles sont les applications possibles de ces méthodes innovantes ?

A l’instar du design thinking, la démarche agile est sont souvent perçue comme innovante et source de valeur pour les collaborateurs et clients impliqués et qui les utilisent. Dans cette optique, la démarche peut être qualifiée d’innovante. Au niveau des ressources humaines, on voit que l’innovation est de plus en plus recherchée. Citons par exemple l’innovation RH chez le groupe Mazars. Vous pouvez d’ailleurs retrouver notre article sur le sujet ici. Nous pouvons également mentionner le student lab’ innovant du CIFFOP et dont Change the Work est partenaire. L’intérêt de grands groupes pour de nouvelles approches managériales et RH montrent que les méthodes agiles peuvent avoir du succès. Vous pouvez retrouver le résumé de l’édition de novembre 2017 sur ce lien. Si vous êtes intéressés par les innovations au niveau de la GRH (i.e. Gestion des Ressources Humaines), nous vous encourageons également à lire notre article résumant la colloque sur l’innovation GRH qui s’est tenue à Paris l’été dernier. Le lien est disponible ici.

Méthodes agiles : définition d’une révolution !
5 (100%) 1 vote