Les femmes représentent 31,7% de l’ensemble des cadres, mais elles n’occupent que 11,6% des sièges des comex ou codir en France en 2017, il reste donc encore un long travail avant d’atteindre l’égalité homme-femme en entrepriseSheryl Sandberg, l’emblématique COO de Facebook, s’est attaquée à ce problème lors d’une conférence en 2010. Une intervention TED au cours de laquelle elle fait passer 3 messages aux femmes actives. Découvrons ce qu’elle a dit dès à présent !

Asseyez-vous à la table

Selon plusieurs études, les femmes sous-estiment leurs capacités. Elles ont tendance à ne pas prendre part aux discussions. Cela peut être dû à des certains comportements de collègues masculins. Mais souvent, on remarque que les femmes s’autocensurent, alors qu’en prenant part aux discussions elles apporteraient une réelle valeur ajoutée à ces dernières.

Sheryl encourage les femmes à prendre leur place à la table, à prendre conscience de leurs capacités et à négocier pour elles-mêmes. Selon Sheryl, les hommes n’accordent leur réussite qu’à eux-mêmes tandis que les femmes la justifient par d’autres éléments que leur propre travail et connaissances. “La réussite et la popularité sont en corrélation positive pour les hommes et sont en corrélation négative pour les femmes”. C’est cette corrélation qui doit être changée pour les femmes, selon la COO de Facebook.

hommes et femmes s'amusant au travail

Faites de votre partenaire un vrai partenaire

C’est le deuxième message que Sheryl Sandberg souhaite faire passer. Les foyers où les partenaires partagent les tâches ménagères et la garde de l’enfant connaissant un taux plus faible de divorce. Les études montrent que la répartition des tâches est en très large défaveur des femmes, à tel point qu’elles cumuleraient l’équivalent de deux voir trois emplois. Alors quand il faut que quelqu’un reste à la maison, la femme a plus tendance à quitter son travail que l’homme. Sheryl milite pour que ce travail, un des plus difficile au monde, soit partagé entre les parents pour pouvoir donner le choix aux femmes de continuer leur carrière. Ce qui leur donnera plus de chances de devenir des femmes dirigeantes par la suite.

une femme et un homme travaillent sur une table

Ne partez pas avant de partir

Quand une femme commence à penser à avoir un enfant, elle réfléchit sur comment lui accorder de la place dans sa vie. Selon Sheryl, à partir de ce moment, une femme aura moins tendance à prendre de nouvelles responsabilités dans l’entreprise, à commencer de nouveaux projets. Elle ne progresse plus dans l’entreprise avant même d’être partie. Quand elle reviendra après avoir eu son enfant, elle n’aura pas les missions qu’elle aurait pu avoir si elle avait continué à chercher de nouveaux challenges. Ce retour au travail risque d’être très peu excitant, ce qui l’encourage encore plus à abandonner son poste pour s’occuper de ses enfants et donc à ne jamais devenir une femme dirigeante.

Les femmes et leur rapport au travail : entre évolutions et inégalités persistantes

Le constat de la COO de Facebook est partagé par d’autres femmes. Nous avons eu l’opportunité d’interroger Charlotte Savreux et Virginie Servaes sur le sujet. Vous pouvez retrouver le résumé de notre entrevue ainsi que la présentation de l’atelier de coaching vocal de Virginie Servaes ici.

Elles constatent que les initiatives se multiplient pour permettre aux femmes d’atteindre des postes de direction. Que ce soit la loi sur l’égalité des salaires votée en 2018 en Islande ou encore les initiatives prises par le groupe Randstad sur le sujet de l’égalité hommes-femmes, une prise de conscience émerge sur le sujet. Cependant, les normes sociétales et le plafond de verre que les femmes s’imposent à elles-mêmes restent des freins à l’accession de ces dernières aux fonctions de dirigeants. C’est sur ces problématiques que les entreprises devront travailler, afin d’avoir des équipes dirigeantes plus diverses !

Pour en savoir plus, vous pouvez cliquer sur la vidéo ci-dessus et écouter le TED Talk de Sheryl Sandberg.

Femmes dirigeantes : pourquoi il y en a si peu ?
5 (100%) 4 votes