L’entreprise libérée était le thème de la conférence à laquelle nous avons assisté le jeudi 30 Mars 2017 présentée par Numa et Cycloid

entreprise libérée

Avec l’évolution de la technologie, les études ont démontré que le turn-over dans les entreprises a aussi augmenté. Mais pourquoi les personnes quittent-elles leur entreprise ?

  • Une mauvaise atmosphère
  • Une incapacité à augmenter leur salaire
  • Un problème avec le management général

Répondre à ces problématiques par un “fancy office” comme mettre une table de ping-pong et des fauteuils agréables ne suffisent plus. Il faut aller encore plus loin pour attirer et garder les talents.

Une entreprise libérée c’est l’entreprise qui est au service des collaborateurs et non l’inverse.

Entreprise libérée

Voici ce à quoi ressemblerait le modèle des entreprises libérées aujourd’hui :

  • Laisser les collaborateurs travailler où ils veulent : certaines personnes sont plus efficaces chez elles ou dans un tiers-lieux proche de leur domicile. Entre perte de temps dans les transports et en terme de confort la question ne se pose même pas. Il faut bien-sûr encadrer cela et toujours faire venir l’équipe au moins une fois par semaine pour pouvoir se voir en face et créer des liens.
  • Vouloir imposer les mêmes heures de travail à tout le monde n’est pas logique :  certains sont plus productifs tôt le matin et d’autres tard le soir. Il faut être plus flexible à ce niveau et laisser chacun choisir ses horaires de travail tant que les objectifs sont respectés.
  • Définir la stratégie avec tout le monde : chaque personne doit se sentir concernée et investie dans la stratégie de l’entreprise (sur ce point, n’hésitez pas à aller revoir l’intervention de Simon Sinek sur les millenials et leur besoin d’avoir un impact). Le sentiment d’appartenance est primordial chez un collaborateur, surtout les plus jeunes. 
  • Impliquer les collaborateurs dans les recrutements : qui mieux que l’équipe peut savoir avec quel type de personne elle souhaite travailler.
  • Intéresser financièrement tous les collaborateurs : les bénéfices doivent être partagés de manière égale. ⅓  pour les collaborateurs, ⅓ pour les actionnaires et ⅓  pour les investissements.
  • Donner l’opportunité à chacun de pouvoir s’exprimer librement : plusieurs outils existent pour que chacun puisse dire ce qu’il pense librement sans subir la pression collective. Il est important de le faire régulièrement  pour toujours comprendre l’état d’esprit de chacun des collaborateurs.

entreprise libérée

Les conseils que nous avons retenu de cette conférence :

Chaque personne travaille différemment et le fait de vouloir imposer les mêmes règles rigides à tout le monde n’est pas compatible avec le monde de travail de demain. C’est en faisant confiance et en adoptant un système de travail plus flexible que les employés vont réellement pouvoir se développer. Les entreprises doivent comprendre que c’est la liberté des collaborateurs qui fera leur succès.

Summary
Article Name
Entreprise libérée : à quoi ça resemble ?
Description
L'entreprise libérée était le thème de la conférence à laquelle nous avons assisté le jeudi 30 Mars 2017 présentée par Numa et Cycloid.
Author
Publisher Name
Change the work