Avec un chiffre d’affaire de près de 6 milliards d’euros par an et près d’un million de personnes s’y rendant chaque jour, les salons de coiffures représentent aujourd’hui le deuxième secteur de l’artisanat en France.

Que ce soit de la part de la jeunesse, des services éducatifs ou encore des parents, ce secteur est pourtant le sujet de dévalorisations qui desservent l’attractivité de la profession. Ainsi, la coiffure est de moins en moins envisagée par les jeunes en fin de collège.

Ce manque de valorisation du secteur de la coiffure a provoqué une baisse de 28% de ses effectifs en formation en dix ans. Certains salons sont même contraints de fermer leurs portes à cause du manque de personnel.

Le secteur est aujourd’hui en manque de visibilité et la disparition de figures emblématiques comme Jean-Louis David et Jacques Dessange n’a fait que renforcer ce phénomène. Dans cette quête de reconnaissance, il est donc temps de redonner à la coiffure ses lettres de noblesses grâce à de nouveaux noms portant haut et fort les valeurs de ce secteur. C’est ce qu’Eve Briat, professionnelle de la coiffure a tenté de faire à travers son projet solidaire “Allez-viens !” réalisé durant le confinement.

De réelles évolutions de carrière possibles

Eve Birat a débuté la coiffure à 16 ans et a travaillé autant dans de petites structures que dans des grands salons. Elle est repérée par une firme internationale qui la fait évoluer au sein d’un poste de formatrice des coiffeurs ambassadeurs de la marque. Elle est ensuite amenée à voyager dans des événements internationaux comme le mondial de la coiffure. Son parcours dans de multiples salons lui a permis d’approfondir chaque métier de la coiffure. Après 20 ans de travail, elle a décidé de monter son propre salon avec sa propre vision novatrice de la coiffure. Elle est aujourd’hui chroniqueuse dans une émission “les cheveux dans les yeux” et inventrice du “morphing intuitif”. Son parcours évolutif avec une réelle carrière construite sur le long terme est réellement inspirant et peut permettre d’attirer la jeunesse vers ce secteur.

Mettre en valeur la profession

Eve Briat a décidé de donner la parole aux coiffeurs avec son initiative “Allez viens” durant le confinement. L’objectif était de communiquer à travers les réseaux sociaux sur les bienfaits du métier. Elle a ainsi invité les coiffeurs à témoigner sur leur métier dans de courtes vidéos de moins de 2 minutes.

Avec une cinquantaine de vidéos reçues, cet appel à témoignage afin de redorer l’image de la coiffure a été un réel succès.  Ces vidéos ont été relayées par Eve sur sa chaîne YouTube.

Ces vidéos vont servir d’outils de communication afin d’aider les jeunes qui hésitent encore à franchir le pas. Elles seront envoyées aux écoles et aux chambres des métiers en espérant qu’elles permettront de révéler la passion des talents de demain du secteur.

0 0 vote
Article Rating
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x