De nombreuses entreprises mettent en place des actions pour tenter d’aider au mieux les collaborateurs à gérer leur vie professionnelle et leur vie privée. Aujourd’hui on se concentre sur celles qui ont essayé de faciliter la parentalité des collaborateurs.

Parentalité : congés et temps partielsparentalité-collaborateurs

Twitter : Depuis 2015, le petit oiseau bleu concède à ses collaborateurs 20 semaines de congés payés afin de donner la possibilité aux parents de s’occuper de leurs progénitures, et ce, sans faire une croix sur leur salaire. De plus, tous les collaborateurs ont droit à cet avantage, hommes et femmes.

Transport For London : L’entreprise de transports londoniens offre carrément un rêve : 52 semaines de congés dont 26 payées intégralement. Une superbe façon de laisser les jeunes papas et mamans profiter des premiers jours de leur nouveau-né.

Microsoft : Microsoft offre aux mères 20 semaines de congés payés pour mieux gérer leur toute nouvelle parentalité. En outre, le géant donne même la possibilité aux jeunes mamans de reprendre “doucement” avec un temps partiel avant d’attaquer à plein temps. Microsoft laisse même les jeunes parents choisir s’ils souhaitent retravailler à plein temps ou à temps partiel.

Vodafone : Vodafone fait également partie des entreprises qui aident leurs collaborateurs à mieux gérer la parentalité en entreprise. Le géant clame avoir la meilleure politique en terme de maternité dans tout le Royaume-Uni. Et ce n’est pas pour rien. En effet, chez Vodafone, les femmes se voient offrir 16 semaines de congés payés et 6 mois de travail à temps partiel tout en conservant leur paye intégrale. Ces six mois de part-time, pendant lesquels la salariée est payée comme si elle travaillait à temps plein, sont une période de transition pour mieux aider les femmes devenues mères, selon Vodafone. Et Vodafone le dit : peu importe si l’entreprise perd un peu d’argent, l’essentiel est de prendre soin du personnel féminin.

Netflix : Non, l’abonnement gratuit n’est pas le seul avantage que les collaborateurs ont lorsqu’ils travaillent à Netflix ! Netflix a en effet mis en place des horaires souples et flexibles pour les parents afin de les aider à mieux jongler entre leur vie professionnelle et leur vie de famille. Sans pour autant faire une croix sur l’une d’entre elles évidemment. En outre, l’entreprise concède même aux jeunes parents tout le temps qu’il leur faut pendant la première année de leur enfant et en conservant l’intégralité de leur salaire ! En somme, Netflix offre du temps off aux jeunes parents et continue de payer les parents même en congé. Netflix laisse également la liberté aux parents de choisir s’ils veulent faire un plein temps ou un mi-temps afin, encore une fois, de les aider à mieux concilier vie professionnelle et vie personnelle. Le site des accros aux séries prône d’ailleurs son adage “freedom and responsibility” (liberté et responsabilité) afin de laisser aux collaborateurs la possibilité d’être responsable et libre en même temps.

Les Chartes de Parentalité

Certaines entreprises optent même pour aménager des espaces spécialement conçus pour les parents. En effet, c’est le cas de L’Oréal qui a mis en place trois crèches en Île-De-France. En gros, ce sont des crèches en partenariat avec Babilou réservées exclusivement pour les enfants des collaborateurs. En outre, L’Oréal a mis en place une Charte de la Parentalité qui a pour but de sensibiliser les employés sur leurs droits liés aux congés et à la parentalité ; fournir des services aux collaborateurs comme des crèches ou un accueil gratuit pour les enfants le mercredi et pendant les vacances scolaires ; fournir un site intranet qui offre des services pratiques et juridiques ; des informations sur les gardes d’enfant et du soutien scolaire ; l’aménagement des horaires de travail ainsi que la possibilité de ne pas travailler 1 à 4 mercredi par mois pour les parents d’enfants de moins de 12 ans. Une bonne façon d’aider les collaborateurs à gérer leur parentalité.

Des crèches dans les entreprises ou des entreprises directement dans les crèches ?parentalité-collaborateurs

Enfin, certaines personnes ont même de la suite dans les idées : pourquoi avoir une crèche dans une entreprise quand on peut avoir des entreprises dans une crèche ? C’est la question que s’est posée Meg Burrage qui a créé BubDesk, un concept innovant. En effet, cette jeune maman est retournée travailler en amenant son fils de 4 ans avec elle, au travail donc. Elle s’est rendue compte qu’avoir un espace pour les enfants dans les entreprises c’est bien, mais avoir un espace pour les entreprises dans des crèches, c’est mieux. C’est ainsi qu’est né BubDesk au Royaume-Uni. Avec un forfait de 35 dollars par jour, une connexion Wi-Fi, un parking et du café, vous pourrez travailler et profiter de votre petit bout. Cette jolie innovation promet donc bien des changements et des révolutions concernant la gestion de la parentalité.

Auteur(s)

  • Curieuse et passionnée de lecture, j’écris depuis que je sais tenir un stylo. Les sujets qui me tiennent à cœur sont le bien-être au travail, les notions juridiques, les conditions des femmes et… le chocolat !