Nous parlons souvent des RH et de leurs évolutions au sein de grands groupes, de start-ups ou encore d’associations. Mais le secteur public est rarement évoqué. Pourtant, ce dernier est en mutation depuis plusieurs années et les innovations RH dans le secteur se multiplient. Découvrons plusieurs initiatives innovantes prises dans le domaine des RH par des institutions publiques !

Les objectifs d’innovations RH dans les institutions gouvernementales américaines

Innovation RH dans le secteur public aux Etats-Unis

Les Etats-Unis, tout comme d’autres pays anglo-saxons, ont été pionniers dans l’instauration des normes du New Public Management (NPM) au sein des institutions publiques. Dans les années 1970, certains experts ont pensé que la gestion des entités publiques devait se rapprocher de celles des entreprises. En rejetant le modèle bureaucratique de Weber, le NPM a changé le rôle de plusieurs fonctions, dont les fonctions RH.

En 2017, Deloitte a repéré certains tendances au sein des institutions gouvernementales américaines dans le développement du capital humain. Parmi les thématiques majeures retenues dans ce rapport, nous pouvons citer :

  • Le développement d’une forme de leadership dites “disruptive“.
  • Des organisations de plus en plus digitales.
  • Un recrutement basé sur des techniques cognitives pour recruter les meilleurs talents.
  • Un accent mis sur la diversité et l’inclusion sociale.
  • Une utilisation du performance management pour être orienté sur les résultats.
  • Améliorer l’expérience collaborateur et l’engagement de ces derniers.
  • Instaurer une culture apprenante au sein des organisations publiques (ce qui peut être mis en place à l’aide du machine learning).
  • Utiliser des plateformes digitales RH afin d’améliorer la communication en interne.
  • Utiliser le potentiel des data analytics pour améliorer le fonctionnement de l’entité.
  • Profiter des potentiels liés à l’émergence de l’automatisation et de l’Intelligence Artificielle.

Un système de monitoring de la performance à l’UNESCO

Innovations RH à l'UNESCO

Voyons quelques bonnes pratiques qui ont été mises en places dans le domaine des innovations RH !

L’UNESCO, l’organisation internationale en charge de la préservation du patrimoine culturel, a décidé de mettre en place un système innovant de gestion de la performance. Ce système s’appelle RBM (i.e. Results Based Management, ou “gestion basée sur les résultats). L’objectif premier de ce système est de renforcer la culture du résultat chez l’ensemble des collaborateurs et de réduire le phénomène du parasitisme, souvent très critiqué au sein des institutions publiques ou internationales. Ainsi, les résultats prennent de l’importance, au dépend de l’attention généralement donnée aux process, caractéristiques des organisations bureaucratiques.

Le RBM s’apparente fortement aux OKR, ces “objectifs et résultats clefs” très populaires au sein des géants américains de la tech notamment. Mais le RBM est appliqué à un type d’organisations qui n’a pas comme objectif le profit mais l’impact social. C’est la preuve que les techniques du secteur privé peuvent aussi s’appliquer au secteur public…

Innovations RH à la mairie de Paris

Innovations RH dans le secteur public en France

Dans le secteur public français aussi, les innovations RH se multiplient. Mentionnons quelques initiatives prises par la mairie de Paris. Introduit en 2008, la mairie de Paris utilise aussi un système pour mesurer la performance de ses collaborateurs. Ce dernier s’appelle le MIE, acronyme de “Missions d’Evaluations et d’Informations“. Les missions ont pour but d’analyser la performance de certaines composantes du secteur public, et de trouver des solutions dans le cas où des problématiques se poseraient.

On entend souvent parler des partenariats public-privés (PPP). Pour moderniser la fonction RH, la mairie a notamment noué un partenariat avec l’Association Nationale des DRH (ANDRH). L’objectif est d’adapter les institutions publiques aux changement légaux qui ont un impact sur le domaine des ressources humaines. En s’appuyant sur la collaboration avec l’ANDRH, la mairie de Paris a également pour objectif de transformer son management et de le rendre innovant et participatif. L’utilisation des réseaux sociaux et du design thinking pour révolutionner les politiques sont également au programme. Pour retrouver tous les détails de ce partenariat, cliquez ici.

Enfin, mentionnons la “Soirée HR Tech” lancée au printemps 2017 par la mairie de Paris et l’incubateur Paris&Co. L’objectif de la soirée était de mettre en relation des start-ups innovantes et des organisations ayant besoin d’être accompagnées dans la mutation de leur fonction RH, quelles soient publiques ou privées ! Dans les start-ups RH innovantes on retrouve notamment Supermood, l’outil qui permet de mesurer le bien-être des collaborateurs…

Innovations RH : et le secteur public ?
5 (100%) 4 votes

Innovations RH : et le secteur public ?

by Raphael Chivot time to read: 3 min
0