La gestion du temps et l’équilibre vie professionnelle, vie personnelle est un sujet dont on ne cesse de parler en ce moment.

Selon les derniers rapports de l‘INSEE (2014), la population active est estimée à 28,6 millions de personnes de 15 ans ou plus en France métropolitaine. Elle regroupe 25,8 millions d’actifs ayant un emploi et 2,8 millions de personnes au chômage.

Avec la loi des 35 heures, les Français sont ceux qui travaillent le moins d’Europe. Pourtant, ils sont en queue de classement des Européens en ce qui concerne le bien être au travail. Deux salariés sur trois disent « aimer leur travail » mais 51% trouvent la charge excessive et 36% ont déjà fait un burn-out, selon une enquête de la CFDT.

De plus, il n’est pas toujours facile de trouver un bon équilibre entre vie privée/vie professionnelle, même si depuis peu, le travail à distance le permet un peu plus, selon certains travailleurs.

Mais alors, quelle est cette relation qu’entretiennent les français actifs avec le travail ? Ce dernier occupe-t-il une place trop importante dans la vie des travailleurs français ?

Pour nous éclairer et répondre à nos interrogations, le CSA a encore une fois mené son enquête, enquête ayant été réalisée en mars/avril 2016 auprès de 564 actifs (hors chômeurs) âgés de 18 ans et plus.

Un peu plus d’une personne active sur deux (56%) en France considère que le travail prend trop de place dans la vie de tous les jours.

En effet, sur les actifs interrogés, 15% sont « tout à fait » d’accord avec le fait que leur travail prend trop de place dans leur vie et 41 % sont « plutôt d’accord ». Sur ces actifs-là (ceux ayant répondus « oui »), plus de la moitié sont des femmes (61%) et sont dans la tranche 25-34 ans (63%).

Ensuite, pour les travailleurs ayant répondus « Non », l’enquête montre qu’un peu plus de la moitié sont des jeunes entre 18 et 24 ans (54%), des artisans, commerçants ou chefs d’entreprises (51%) et des ménages ayant des revenus entre 3001 et 4500€ (51%).

Equilibre vie pro, vie perso

Enfin, l’étude révèle que ceux ayant les revenus les moins aisés sont le plus d’accord sur le fait que le travail occupe une place trop importante. Les actifs ayant un revenu de moins de 1000€ ont répondus « Oui » à 71%, ceux ayant un revenu de 1001 à 2000€ ont répondus « Oui » à 62%, et les ménages ayant les revenus les plus aisés (4501€ et plus) ont tout de même répondus « Oui » à 59%, soit plus que ceux ayant un revenu entre 2001 et 4500€ (51%). On voit là clairement que ceux qui gagnent le moins sont ceux qui souffrent le plus d’un travail trop présent et qui estiment trop travailler. (Cela rend compte de certaines inégalités qui subsistent toujours dans notre société.)

Summary
Gestion du temps : les actifs français et le travail
Article Name
Gestion du temps : les actifs français et le travail
Description
La gestion du temps et l'équilibre vie professionnelle, vie personnelle est un sujet dont on ne cesse de parler en ce moment.
Author
Publisher Name
Change the work
Publisher Logo