La croissance inclusive est le nouveau cheval de bataille des entreprises qui s’engagent pour l’égalité des chances. Le 5 décembre prochain aura lieu la Journée Mondiale dédiée à cette nouvelle volonté entrepreneuriale. Une coalition de 34 grands groupes a été créée afin de favoriser cette initiative. C’est le “Business for Inclusive Growth” (B4IG).

Journée mondiale de l’égalité des chances

L’égalité figure dans la Déclaration des Droits de l’Homme. Elle n’est pour l’instant qu’un vœu pieux. C’est notamment le cas dans le secteur de l’éducation. Les discriminations d’ordre social, l’inégalité sexuelle et les préjugés raciaux sont encore bien présents. Cependant, il est de plus en plus difficile d’obtenir un emploi sans diplôme. L’emploi est un facteur vital pour une bonne intégration à la société.

Malheureusement, on a pu constater que l’égalité des chances n’est aucunement une inclination naturelle. Il convient donc de faire comprendre à toutes et tous l’importance d’une société inclusive. Le 5 décembre 2019 se tiendra la Journée Mondiale de l’Egalité des Chances. Elle vise à rassembler, former et mettre en action des jeunes aspirant à développer un leadership éthique. Il doit être responsable et inclusif pour respecter à la lettre l’article 1 de la Déclaration des Droits de l’Homme.

Les grandes entreprises engagées au sein du B4IG

Le “Business for Inclusive Growth” est une initiative suivie par 34 grandes entreprises. Cette coalition a été lancée dans le cadre du G7 en août dernier à Biarritz en France. Les multinationales reconnaissent le niveau record atteint par les inégalités dans le monde. Elles se sont engagées à intensifier leur action pour humaniser leur chaîne de valeur. Cela concerne aussi bien les processus internes que le rapport avec les écosystèmes commerciaux externes. Il s’agira notamment de réduire les avantages régionaux et de lutter contre la discrimination entre les genres.

Concrètement, ces entreprises réputées mondialement, vont investir 1 milliards de dollars. Ce montant financera 50 initiatives, certaines sont déjà actives d’autres le deviendront. Ce sont environ 100 millions de personnes à travers le monde qui en bénéficieront. Cette initiative est parrainée par le président Emmanuel Macron. Elle sera pilotée par le groupe Danone. La coordination sera assurée par L’Organisation de Coopération et de Développement Economiques (OCDE).

Les 3 piliers de la coalition

La coalition “Business for Inclusive Growth” repose sur trois piliers. Ils doivent rendre cette initiative efficiente, et durable. Elle s’engage à lutter contre les inégalités pour faire progresser les droits de l’homme. La diversité sur le lieu de travail et une plus forte inclusion dans la chaîne de travail en sont les principaux leviers. La coalition créée un incubateur pour la conception où le développement de nouveaux modèles entrepreneuriaux. L’inclusion y sera fortement favorisée. Ce nouveau modèle va piloter l’innovation sociale. Il renforcera la collaboration public-privé, notamment au niveau microéconomique. Enfin, un forum de financement de la croissance inclusive va être mis sur pied. Il est destiné à la promotion de mécanismes de financement innovants. Il regroupera des entreprises, des gouvernements ainsi que des acteurs philanthropiques.

Une initiative unique en son genre

La “Business for Inclusive Growth” est une coalition mondiale dont les membres couvrent un très large spectre d’activités professionnelles. Ces entreprises emploient plus de 3,5 millions de personnes. Elles représentent un chiffre d’affaire de plus de 1000 milliards de dollars. C’est la première initiative en son genre. Elle lutte tous azimuts contre les inégalités. Ses membres actuels sont: Accenture, Agropur, AXA, BASF, BNP Paribas, Groupe BPCE, CareCentrix, Cogeco, Crédit Agricole, Danone, Edelman, Engie, GINgroup, Goldman Sachs, Henkel, Ingka Group – Commerce de détail IKEA, JPMorgan Chase & Cie, JAB, Johnson & Johnson, Kering, Keurig Dr Pepper, Juridique et Général, L’Oréal, Mars Incorporated, Groupe Renault, Ricoh, Schneider Electric, Sodexo, Suez, TIAA, Unilever, Veolia Vierge et Ylva. B4IG est pilotée par Emmanuel FABER, PDG de Danone et coordonnée par Gabriela Ramos, Chef d’état-major de l’OCDE et Sherpa du G7.

Auteur(s)