Avec 2.5 millions d’employés dans le monde, McDonald’s est devenu en 60 ans, l’enseigne de tous les records. Communicative et innovante, elle a décidé d’aller encore plus loin en révolutionnant les méthodes d’embauches traditionnelles. Plus besoin de curriculum vitae. Le Précurseur de la restauration rapide propose un nouveau parcours de recrutement ludique et dynamique basé uniquement sur les compétences humaines.

Postuler en jouant

Avec ses 1442 restaurants en France, McDonald’s est en perpétuelle croissance et annonce la création de 2500 emplois en CDI à partir de 2019. Pour pallier ses besoins en recrutement, l’enseigne a décidé de s’adapter aux candidats qui sont majoritairement jeunes et étudiants en leur proposant de postuler sans CV, ni lettre de motivation via une plateforme de jeux cognitifs.

Par le biais d’une vidéo, le demandeur d’emploi peut se présenter et exprimer ses souhaits, ses ambitions et ainsi permettre au recruteur de dépister ses savoir-être ou soft skills. Le jeu cognitif quant à lui, va repérer les aptitudes, compétences et qualités essentielles aux métiers visés. Par le biais d’un algorithme précis et de différents tests de logique, les capacités de concentration, d’adaptation, de mémorisation ou d’organisation vont être mises en exergues sans discrimination d’origine ethnique, de culte, de sexe ou d’âge.

Initiée en 1995 par Pôle Emploi, et trouvant sa source au Canada, la méthode de recrutement par simulation (MRS) est l’ancêtre de la candidature sans CV. Contrairement au restaurant McDonald’s, les habilités sont repérées lors de plusieurs sessions d’exercices où la présence des postulants est indispensable. Cette obligation d’être sur place est souvent un frein au volontariat et peut limiter le vivier de ressources. Le géant du hamburger a fait évoluer cette pratique en permettant la mise en situation par le jeu directement en ligne et en quelques clics.

Les enjeux pour l’entreprise

Trouver les perles rares à moindre coût est l’objectif premier des recruteurs. Trier les CV à la main, sélectionner, recevoir, et évaluer sont autant d’étapes longues qu’il faut franchir avant la sélection du profil idéal. Le numérique bouleverse toutes les habitudes. Il permet une analyse plus pointue et plus rapide des données et une meilleure adéquation entre les besoins de l’entreprise et les qualités du candidat. La méthode employée par McDonald’s pour recruter son personnel est donc moins chère, plus rapide et plus fine qu’un recrutement classique et permet de réduire les inégalités d’accès à l’emploi.

Beaucoup d’entreprises ont déjà décidé de s’affranchir des critères traditionnels de recrutement et ont testé, sous l’impulsion de l’Apec, la méthode sans CV comme par exemple Orange, Auchan, Danone, ou Veolia.
D’autres techniques inspirées de la MRS voient également le jour.

Les sites de recrutement par exemple utilisent le fameux matching qui nécessite une bonne analyse des postes. Ils mettent en ligne à destination des chercheurs d’emploi, des questionnaires pertinents classés par métiers.

Avec ses « dix minutes pour convaincre », sans CV, ni lettre de motivation, juste de la motivation et de l’éloquence, le Crédit Agricole a recruté une dizaine de conseillers clientèle en peu de temps. Alors qu’un recrutement traditionnel aurait pris plusieurs semaines.

Avec le succès stratégique de la plateforme McDonald’s qui affirme avoir reçu près de 400 000 profils en quelques semaines et qui déclare diviser par deux sa durée de gestion des candidatures, nul doute que ces méthodes ont encore de beaux jours devant elles.

Pour conclure, le CV s’engage sur une pente descendante et fait doucement place au sourcing connecté. Le Big Data et l’intelligence artificielle sont les témoins d’une profonde mutation qui bouleverse les entreprises et ouvre la porte à un nouveau marché de l’emploi. Celui du recrutement prédictif. Mais la machine est-elle plus crédible que le recruteur ? Un nouvel enjeu de taille reste à accomplir : gagner en fiabilité sans déshumaniser.

Vous souhaitez en savoir plus sur le futur du recrutement et des RH ? Change The Work vous emmène en learning expedition au sein du salon Unleash dédié à l’innovation RH les 22 et 23 octobre à Paris.
Plus d’infos sur le Unleash HR Tour by Change the Work.

Auteur(s)